Taïwan: polémique après l'organisation d'un "défilé nazi" dans un lycée pour un spectacle scolaire (VIDEO)

Taïwan: polémique après l'organisation d'un "défilé nazi" dans un lycée pour un spectacle scolaire (VIDEO)

Publié le :

Mardi 27 Décembre 2016 - 17:25

Mise à jour :

Mardi 27 Décembre 2016 - 17:41
©Capture d'écran Youtube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des élèves d'un lycée de Taïwan, qui organisent chaque année un défilé pour la fête de leur école, ont décidé cette fois-ci de parader sur un thème nazi. Pas de politique en apparence dans ce choix motivé par de vagues considérations esthétiques. Mais cela n'a pas empêché la polémique.

La blague était d’un goût douteux. Elle n’a en tout cas pas fait rire du tout le Bureau économique et culturel d’Israël à Taipei et l’Institut allemand de Taïwan: ces organisations ont alerté les autorités locales du territoire pour s’émouvoir d’une "parade" organisée le vendredi 23 par des élèves d’un lycée de Hsinchu (nord-est du territoire). Problème? Le défilé en question avait pour thème "Adolf Hitler" et a donc vu les élèves se déguiser avec des uniformes censés représenter des nationaux-socialistes allemands (ou du moins l’idée qu’il s’en faisaient). Ils ont également paradé, l'un d'entre-eux juché sur un faux char, sur la piste d’athlétisme de l’école, en faisant un salut nazi aux spectateurs.

Outre le caractère potache dénotant d’un manque de recul par rapport à la réalité –les élèves ayant visiblement mis un effort sur l’aspect esthétique de leur défilé sans réfléchir aux faits historiques– c’est le cadre dans lequel cet événement s’est déroulé qui a déclenché les colères: le défilé s’est tenu dans un contexte scolaire tout à fait officiel: la fête du lycée. Elle est traditionnellement ponctuée d’un défilé à connotation historique, dont le thème est voté par les élèves, avec l’assentiment des professeurs. Et ces derniers n’ont, semble-t-il, rien trouvé à redire cette année.

Face au tollé de des organisations israélienne et allemande –qui représentent l’intérêt de ces deux pays sur le territoire, à défaut d’y avoir une ambassade, puisqu’ils ne reconnaissent pas officiellement Taïwan pour des raisons diplomatiques– les autorités locales ont exigé que le lycée présente des excuses, ce que le proviseur et le doyen ont fait. Cheng Hsiao-ming, principal de l’établissement a ensuite remis sa démission. Il compte cependant, avant de partir, communiquer à sa hiérarchie au ministère une liste de personnels ayant, par leur laxisme, permis que ce défilé se déroule. Il annonce également qu’il consacrera le reste de sa carrière à l’enseignement des événements historiques importants auprès des jeunes générations.

Selon le quotidien local Taipei Times, les élèves ont choisi ce thème car ils ignoraient dans le détail que le régime nazi était responsable de la mort de millions de personnes en Europe. D’autres rapportent auprès de ce même journal qu’il était facile, en outre, de transformer leur tenue scolaire obligatoire en uniformes nazis.

(Voir ci-dessous des images du "défilé historique" du lycée taïwanais)

 

Les élèves ont défilé lors d'une parade à l'esthétique inspirée du régime national-socialiste allemand.

Commentaires

-