Territoires palestiniens: journée de mobilisation à haut risques en Cisjordanie et à Gaza

"Vendredi de révolution"

Territoires palestiniens: journée de mobilisation à haut risques en Cisjordanie et à Gaza

Publié le :

Vendredi 16 Octobre 2015 - 12:19

Mise à jour :

Vendredi 16 Octobre 2015 - 12:33
La majorité des organisations palestiniennes ont appelé à un "vendredi de la révolution" ce vendredi, des manifestations étant prévues en Cisjordanie et dans la bande de Gaza après la grande prière hebdomadaire.
©Mohamad Torokman/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Tsahal, l'armée israélienne, a été mise en alerte et largement déployée dans les Territoires palestiniens de Cisjordanie et autour de la Bande de Gaza ce vendredi. En effet, la plupart des organisations palestiniennes, Hamas, Djihad Islamique et FPLP en tête, ont appelé à une journée de mobilisation, un "vendredi de la révolution".

Ils ont demandé à leurs militants et à l'ensemble de la population palestinienne de manifester dans tous les territoires palestiniens et à faire face aux forces d'occupation. Les Palestiniens sont en situation de pré-intifada depuis le 1er octobre en réaction à la multiplication des provocations israéliennes sur la mosquée d’al-Aqsa.

Cet appel à manifester intervient alors que la police israélienne a annoncé jeudi 15 que seuls les hommes de plus de 40 ans seront autorisés à pénétrer dans l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, pour éviter tout débordement en ce jour de grande prière.

Peu avant l'aube, une manifestation de Palestiniens a dégénéré à Naplouse. Plusieurs cocktails molotov ont été lancés contre le Tombeau du patriarche Joseph, un lieu saint du Judaïsme, provoquant un important incendie dans le monument. Le site, où les Palestiniens affirment que se trouve la tombe d’un cheikh local, a été le théâtre d’affrontements meurtriers par le passé, notamment lors de la deuxième Intifada (2000-2005).

Selon la chaine al-Jazzira, l'armée israélienne a déployé des chars et des camions de transport de troupes autour de Gaza.

Le Conseil de sécurité des Nations unies doit tenir une réunion d'urgence sur l'escalade de la violence. Cette réunion demandée par la Jordanie, seul membre arabe du Conseil, commencera ce vendredi à 11h à New York (17h heure de Paris).

Depuis le début des affrontements les violences ont fait 35 morts, dont plusieurs auteurs d'attentats, et des centaines de blessés côté palestinien; ainsi que sept morts et des dizaines de blessés côté israélien.

 

Ce vendredi, les Palestiniens oragnisent de nombreuses manifestations dans les Territoires et dans la bande de Gaza.

Commentaires

-