Thaïlande: le tourisme menacé par les attentats

Thaïlande: le tourisme menacé par les attentats

Publié le :

Mardi 18 Août 2015 - 13:13

Mise à jour :

Mardi 18 Août 2015 - 13:38
Les explosions de lundi et mardi en Thaïlande font craindre un effondrement du tourisme dans le pays, alors que cette activité reste sa principale ressource. Ce sont bien les touristes qui étaient visés, selon le pouvoir en place.
©Athit Perawongmetha/Reuters
PARTAGER :
-A +A

L'attentat à la bombe survenu en Thaïlande lundi 17 a frappé le pays en plein cœur. C'est au centre de la capitale, Bangkok, dans un quartier très fréquenté et touristique, que l'explosion a eu lieu. Selon les derniers bilans, une vingtaine de morts seraient à déplorer ainsi que plus de 120 blessés. La Thaïlande connaît donc une vague d'angoisse alors qu'une nouvelle explosion de moindre ampleur a eu lieu ce mardi 18 près d'une station de métro du centre-ville, sans faire de victimes.

Les auteurs de ces attaques ou leurs motivations n'avaient pas été clairement identifiées ce mardi. La junte militaire au pouvoir en Thaïlande depuis mai 2014 suspecte des extrémistes de l'opposition. Quels que soient les auteurs, le but poursuivi ne fait aucun doute pour le pouvoir en place.

Le chef de la junte et actuel Premier ministre Prayuth Chan-ocha a en effet déclaré que l'attaque de lundi ciblait "directement des personnes innocentes. Ils veulent détruire notre économie, notre tourisme". Un point de vue repris par le ministre thaïlandais de la Défense, Chakthip Chijinda, selon qui "les auteurs (de l'attentat) visaient les étrangers" et avaient, selon un porte-parole de la police, pour but de "tuer le plus de personnes possible" car le lieu de l'attaque "est bondé aux alentours de 18 et 19h".

Le tourisme en Thaïlande avait bien résisté aux tensions politiques que connaît le pays depuis plusieurs années. L'activité avait même largement repris après l'année noire de 2014 marquée par les manifestations, les violences et la prise de pouvoir des militaires en mai 2014. Le pays s'était déjà relevé de graves inondations fin 2011, qui avaient touché Bangkok.

Selon le gouvernement actuel, le nombre de touristes sur les cinq premiers mois de 2015 a augmenté de 25% par rapport à l'année précédente. Ce sont 12,4 millions de personnes, notamment des Chinois (en forte hausse), qui se sont rendues dans le pays sur cette période. Pour l'année 2015, l'Autorité du toursime de Thaïlande (TAT) avait prévu 28 millions de touristes.

Un coup de pouce à la légitimité du nouveau pouvoir, tant le pays dépend du tourisme. Cette activité y représente en effet 8% du PIB et est l'un des rares secteurs a rester à flot depuis le début de l'année. Les marchés ont déjà montré leur inquiétude d'un effondrement de l'activité touristique. Ce mardi, le baht (la monnaie thaïlandaise)  a chuté de 2%. Les grandes entreprises du tourisme ont également connu une importante dépréciation du cours de leurs actions.

 

 

 

Bangkok et l'ensemble de la Thaïlande sont très dépendants du tourisme.


Commentaires

-