Tuerie de Charleston: le tireur présumé, Dylann Roof, aurait tenu des propos racistes sur un site internet

Tuerie de Charleston: le tireur présumé, Dylann Roof, aurait tenu des propos racistes sur un site internet

Publié le 21/06/2015 à 12:35 - Mise à jour à 12:49
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Dylann Roof, l'auteur de la dramatique fusillade de Charleston, aurait été l'auteur de manifestes racistes. Des textes qu'il aurait mis en ligne sur Internet avant de passer à l'acte.

La police américaine a découvert, samedi 20 juin, des textes et des images racistes sur un site internet qui pourrait appartenir à l'auteur de la tuerie de Charleston qui a fait 9 morts dans une église de la communauté noire en Caroline du Sud. Impossible pour l'heure de confirmer que Dylann Roof est l'auteur de ce blog, néanmoins son contenu est équivoque: il évoque la suprématie de la race blanche et le haine du multiculturalisme.

Dylann Roof est l'unique personne représenté sur les photos présentes sur le site, on peut le voir foulant du pied ou brûlant le drapeau fédéral américain ou encore brandissant le très polémique drapeau des Etats confédérés, autrefois esclavagistes, du Sud des Etats-Unis.

Parmi les textes découverts par les enquêteurs, une longue diatribe contre les Noirs "stupides et violents" et qui forment "un groupe qui est le plus gros problème pour les Américains". S’en suivent d’autres injures racistes envers les Hispaniques, "évidemment un énorme problème pour les Américains", sur les Juifs qui sont "blancs" mais représentent une "énigme" et les Asiatiques "par nature extrêmement racistes et (qui) pourraient être de grands alliés de la race blanche".

Le texte porte également ce qui pourrait ressembler à une revendication et à une explication de la tuerie, alors que, d’après le New York Times, le manifeste a été modifié pour la dernière fois mercredi après-midi, quelques heures avant la tuerie. Dans le texte, l’auteur explique ainsi: "je n’ai pas le choix (…). J’ai choisi Charleston parce que c’est la ville historique de mon Etat (la Caroline du Sud, NDLR) et qui a eu à un moment le ratio le plus élevé de Noirs par rapport aux Blancs dans le pays (…). Nous n’avons pas de skinheads, pas de véritable KKK (le Ku Klux Klan, groupuscule violent et raciste, NDLR), personne ne fait rien d’autre que de parler sur Internet. Quelqu’un doit avoir le courage de le faire dans le monde réel et j’imagine que cela doit être moi".

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


Dylann Roof aurait étalé sa haine raciste sur Internet avant de passer à l'acte.

Fil d'actualités Politique