Tunisie: les djihadistes de l'EI revendiquent l'attentat du musée du Bardo de Tunis

Tunisie: les djihadistes de l'EI revendiquent l'attentat du musée du Bardo de Tunis

Publié le :

Jeudi 19 Mars 2015 - 19:58

Mise à jour :

Jeudi 19 Mars 2015 - 20:00
©Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

L'Etat islamique a revendiqué ce jeudi l'attentat qui a fait 21 morts et des dizaines de blessés au musée du Bardo de Tunis, mercredi 18. L'organisation terroriste promet également d'autres attaques à venir sur le sol tunisien.

L'Etat islamique (EI) promet qu'il ne s'agit que de "la première goutte de pluie". L'organisation terroriste a revendiqué ce jeudi l'attaque menée contre le musée du Bardo de Tunis et qui a fait 21 morts dont deux Français et de nombreux blessés , mercredi 18, selon les derniers bilans officiels. Les djihadistes ont, comme ils en ont l'habitude, diffusé un communiqué en ce sens sur Twitter.

L'organisation terroriste affirme que l'attentat est le fait de "deux chevaliers de l'Etat du califat (l'EI, NDLR) lourdement armés de mitrailleuses et de grenades". Elle va même jusqu'à citer dans son texte de revendication, également diffusé sous forme sonore, les noms de guerre des terroristes, par ailleurs déjà identifiés par les autorités tunisiennes: Abou Zakaria Al-Tounsi et Abou Anas Al-Tounsi ("Al-Tounsi" signifie "le Tunisien", NDLR).

Alors que certaine sources avancent que c'est faute d'avoir réussi à pénétrer dans le Parlement que les deux terroristes ont attaqué le musée national du Bardo, l'EI réfute cette thèse. C'était bien le musée qui était visé afin de "semer la terreur dans le cœur des infidèles", assure l'organisation, qui se félicite que ses hommes –qui ont été abattus par les forces de sécurité lors de l'attaque– aient réussi à prendre en otage "un groupe de ressortissants des Etats croisés", terme désignant les pays occidentaux dans le langage du Califat autoproclamé. Daech promet enfin d'autres actions sur le sol tunisien: "ce que vous avez vu n'est que la première goutte de pluie".

 

L'Etat islamique a également annoncé dans son communiqué d'autres actions terroristes à venir en Tunisie.

Commentaires

-