Turquie: un attentat déjoué, les deux suspects appartiendraient à Daech

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Turquie: un attentat déjoué, les deux suspects appartiendraient à Daech

Publié le 30/12/2015 à 14:44 - Mise à jour à 15:01
©Murad Sezer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La police turque a arrêté deux hommes qui préparaient un attentat à Ankara à l'occasion du réveillon du jour de l'an. Les deux suspects sont soupçonnés d'appartenir à Daech.

La police turque a annoncé ce mercredi 30 avoir arrêté deux hommes à Ankara, soupçonnés d'appartenir à Daech et d'avoir prévu de commettre un attentat pendant les célébrations du Nouvel An dans la capitale de la Turquie, en état d'alerte maximum depuis l'attentat meurtrier d'octobre.  

"Dans le cadre d'une enquête instruite par le parquet d'Ankara et les travaux menés par la police d'Ankara, deux individus membres de l'organisation terroriste Daech (acronyme arabe de l'EI) ont été capturés lors d'une intervention réussie avant même de passer à l'acte", a indiqué le gouvernorat d'Ankara dans un communiqué en ligne."Une veste explosive prête à être utilisée et un sac à dos rempli d’explosif et renforcé par des billes et des tiges d’acier ont été saisis", précise le communiqué. Les suspects ont été présentés sous leurs initiales, M.C et A.Y, sans autre détail.

Selon les médias turcs, ils étaient pris en filature depuis quelques temps par la police spéciale. Ils s'apprêtaient à commettre des attentats suicides jeudi 31 au soir à deux endroits de la place centrale de Kizilay, lieu traditionnel des festivités du Nouvel an où des milliers de personnes se réunissent chaque année le soir du réveillon.

D'après l'édition en ligne du journal Hürriyet, si elle avait bien eu lieu, cette attaque aurait été encore plus meurtrière que le double attentat suicide qui s'est produit devant la gare centrale d'Ankara le 10 octobre, faisant 103 morts et 500 blessés, alors qu'un rassemblement en faveur de la paix organisé par les pro-kurdes devait se tenir peu après. Tenant Daech pour responsable, les autorités islamo-conservatrices d'Ankara avaient instauré l'état d'urgence dans le pays et multiplié les arrestations dans les milieux djihadistes.

Membre de la coalition internationale contre Daech, la Turquie partage de longues frontières avec la Syrie et l'Irak, dont l'organisation islamiste contrôle de larges zones.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La police prenait en filature les deux suspects depuis quelques temps. (Photo d'illustration).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-