Turquie: un attentat déjoué, les deux suspects appartiendraient à Daech

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 30 décembre 2015 - 15:44
Image
Une explosion et une fusillade ont eu lieu à Istanbul, en Turquie, devant le palais de Dolmabahçe
Crédits
©Murad Sezer/Reuters
La police prenait en filature les deux suspects depuis quelques temps. (Photo d'illustration).
©Murad Sezer/Reuters
La police turque a arrêté deux hommes qui préparaient un attentat à Ankara à l'occasion du réveillon du jour de l'an. Les deux suspects sont soupçonnés d'appartenir à Daech.

La police turque a annoncé ce mercredi 30 avoir arrêté deux hommes à Ankara, soupçonnés d'appartenir à Daech et d'avoir prévu de commettre un attentat pendant les célébrations du Nouvel An dans la capitale de la Turquie, en état d'alerte maximum depuis l'attentat meurtrier d'octobre.  

"Dans le cadre d'une enquête instruite par le parquet d'Ankara et les travaux menés par la police d'Ankara, deux individus membres de l'organisation terroriste Daech (acronyme arabe de l'EI) ont été capturés lors d'une intervention réussie avant même de passer à l'acte", a indiqué le gouvernorat d'Ankara dans un communiqué en ligne."Une veste explosive prête à être utilisée et un sac à dos rempli d’explosif et renforcé par des billes et des tiges d’acier ont été saisis", précise le communiqué. Les suspects ont été présentés sous leurs initiales, M.C et A.Y, sans autre détail.

Selon les médias turcs, ils étaient pris en filature depuis quelques temps par la police spéciale. Ils s'apprêtaient à commettre des attentats suicides jeudi 31 au soir à deux endroits de la place centrale de Kizilay, lieu traditionnel des festivités du Nouvel an où des milliers de personnes se réunissent chaque année le soir du réveillon.

D'après l'édition en ligne du journal Hürriyet, si elle avait bien eu lieu, cette attaque aurait été encore plus meurtrière que le double attentat suicide qui s'est produit devant la gare centrale d'Ankara le 10 octobre, faisant 103 morts et 500 blessés, alors qu'un rassemblement en faveur de la paix organisé par les pro-kurdes devait se tenir peu après. Tenant Daech pour responsable, les autorités islamo-conservatrices d'Ankara avaient instauré l'état d'urgence dans le pays et multiplié les arrestations dans les milieux djihadistes.

Membre de la coalition internationale contre Daech, la Turquie partage de longues frontières avec la Syrie et l'Irak, dont l'organisation islamiste contrôle de larges zones.

 

À LIRE AUSSI

Image
Des forces spéciales de la police turque avant leur assaut contre le palais de justice de Caglayan.
Turquie: les deux preneurs d'otages tués pendant l'assaut, le procureur succombe à ses blessures
Le commando marxiste qui retenait en otage le procureur d'Istanbul depuis le début de l'après-midi du mardi 31 a finalement été abattu par les forces de police. Dans l...
01 avril 2015 - 09:25
Société
Image
La victoire du parti islamo-conservateur AKP aux élections législatives turques est contrebalancée par la perte de la majorité absolu au Parlement.
Turquie: une victoire mitigée du parti du président Erdogan, liesse chez les Kurdes
L'AKP, le parti du président turc Recep Erdogan, a remporté les élections législatives turques mais perd la majorité absolue au Parlement, tandis que le parti kurde HD...
08 juin 2015 - 10:21
Politique
Image
Un membre du groupe Etat islamique à Raqqa, le 29 juin 2014.
Turquie: 28 morts dans un attentat attribué à l'Etat islamique
Un attentat suicide a fait au moins 28 morts dans la ville turque de Suruç tandis qu'un autre a tué deux personnes dans la commune syrienne de Kobané, située à quelque...
20 juillet 2015 - 17:20
Politique