Ukraine: 30 civils tués alors que les combats s'intensifient dans l'est du pays

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ukraine: 30 civils tués alors que les combats s'intensifient dans l'est du pays

Publié le 25/01/2015 à 14:52 - Mise à jour à 19:09
Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): EB

-A +A

Les séparatistes pro-russes ont lancé une attaque samedi sur un quartier de Marioupol, dernière grande ville stratégique sous contrôle de Kiev dans cette région pro-russe

Une nouvelle étape dans l'escalade du conflit ukrainien. Samedi, les séparatistes pro-russes ont attaqué un quartier de Marioupol, dernière grande ville stratégique sous contrôle de Kiev dans cette région pro-russe. Les dirigeants occidentaux ont fermement condamné ce bombardement qui a provoqué la mort de 30 civils et fait une centaine de blessés. Ils ont aussitôt mis en cause la Russie, soupçonnée de soutenir militairement les séparatistes. Cet événement intervient peu après que les rebelles aient repris le contrôle de l'aéroport de Donetsk. 

La représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini a estimé que cette escalade allait "inévitablement provoquer une grave détérioration des relations entre l'UE et Moscou". John Kerry a lui exhorté la Russie à "mettre fin immédiatement" à son soutien aux séparatistes. Samedi soir, les 15 pays du Conseil de sécurité de l'ONU ont tenté de mettre au point une déclaration sur Marioupol. Mais les diplomates russes se sont opposés à cette initiative selon les Occidentaux.

Le président ukrainien Petro Porochenko, alors en déplacement en Arabie Saoudite, a écourté sa visite à Ryad pour réunir un conseil extraordinaire de sécurité nationale et de défense. 

Le dirigeant de la république autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, a annoncé avoir lancé une offensive dans l'est, mais a nié la responsabilité des séparatistes dans les bombardements, accusant Kiev.

Marioupol est une ville industrielle d'environ 500.000 habitants, très dépendante de Kiev pour ses approvisionnements en eau et en électricité. Si les séparatistes s'emparaient de la ville, ils créeraient une jonction entre la Russie et la Crimée.

Auteur(s): EB


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La ville de Mariopol a été bombardée ce samedi.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-