Ukraine: un jour de deuil national suite à la mort de 32 mineurs

Ukraine: un jour de deuil national suite à la mort de 32 mineurs

Publié le :

Jeudi 05 Mars 2015 - 16:00

Mise à jour :

Jeudi 05 Mars 2015 - 16:10
©Baz Ratner/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Suite à la mort de 32 mineurs dans une mine du Donbass près de Donetsk, le président ukrainien a décrété une journée de deuil national.

Ce jeudi, l'Ukraine a observé une journée de deuil national après le tragique coup de grisou qui a coûté la vie à 32 mineurs dans une mine de charbon dans l'est du pays mercredi. L'incident est survenu dans la mine Zassiadko, la plus grande du pays et tristement célèbre pour ses incidents meurtriers, et qui est située en banlieue du fief séparatiste de Donetsk, à quelque kilomètre de la ligne de front.

Selon les informations disponibles, l'explosion dans la mine n'a aucun lien avec les combats qui opposent les forces loyalistes et les unités séparatistes soutenues par Moscou depuis près de 11 mois.

"Les corps de 32 mineurs ont été retrouvés et un mineur est toujours porté disparu", a indiqué le ministère séparatiste des Situations d'urgence. Les secouristes ont commencé à remonter les corps à la surface, où l'on procède à leur identification, a précisé l'organisme dans un communiqué. Les chances de retrouver le dernier mineur enseveli semblent de plus en plus minces au fil des heures.

Les drapeaux ont été mis en berne dans les régions fidèles au gouvernement de Petro Porochenko qui a décrété un jour de deuil national. Les chaînes de télévisions ont également supprimé de leurs programmes les émissions de divertissement pour la journée.

Le parquet de Kiev a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête pour "violation des règles de sécurité" à la suite de ce drame tout en reconnaissant que l'instruction était "de facto" impossible sur le terrain, du fait que le mine se trouve en territoire séparatiste.

En novembre et décembre 2007, une série d'explosions dans la mine de Zassiadko avaient fait au total 106 morts dans cette mine. Cinquante-cinq mineurs y avaient également perdu la vie dans un coup de grisou en 2001, et 50 autres en 1999.

 

 

Une journée de deuil national a été décrétée en Ukraine après la mort de 32 mineurs dans l'est du pays.

Commentaires

-