Ukraine: un tanker russe arraisonné sur le Danube (photos)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ukraine: un tanker russe arraisonné sur le Danube (photos)

Publié le 25/07/2019 à 17:23 - Mise à jour à 18:18
©KERCH INFO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Ukraine a annoncé, jeudi 25, avoir arraisonné un tanker russe dans l'un de ses ports sur le Danube, qu'elle soupçonne d'être lié à un incident naval ayant opposé les deux pays fin 2018. Le navire avait été simplement rebaptisé.

Pour l'Ukraine, il en fait aucun doute que le navire est lié à un incident naval ayant opposé le pays à la Russie en novembre 2018. Les services secrets ukrainiens (SBU) ont arraisonné un tanker russe, le Nika Spirit, ce jeudi alors qu'il croisait sur la Danube dans la région d'Odessa en direction de la mer Noire. Son équipage est retenu par les autorités locales.

Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont "perquisitionné le tanker arraisonné", "saisi des documents" et "interrogé les membres d'équipage", a précisé Kiev, qui ajoute qu'une requête judiciaire en vue de la saisie du bateau est à venir. Toujours selon les Ukrainiens, le navire serait en réalité le Neyma (ancien nom sur le lequel il apparaît encore sur le site Marine Traffic).

En novembre dernier, ce tanker de 122 mètres de long avait été utilisé par la marine militaire russe, en novembre 2018, pour bloquer l’accès au détroit de Kertch aux navires ukrainiens, entre la mer Noire et la mer d’Azov.

Lire aussi - Sur la mer d'Azov, le port ukrainien de Marioupol craint une guerre avec la Russie

A la suite de cette action, des bateaux des gardes-frontières russes s'étaient emparés de trois navires ukrainiens -deux petites vedettes et un remorqueur- après leur avoir tiré dessus, faisant prisonniers la vingtaine de marins à bord. Ceux-ci sont toujours détenus en Russie malgré une demande de libération émanent du tribunal maritime international.

Le SBU estime que le changement de nom du navire a été effectué "dans le but de cacher sa participation à des actions illégales".

"S'il s'agit d'une prise en otage des Russes, cela sera considéré comme une violation grossière du droit international et les conséquences ne se feront pas attendre", a averti aussitôt le ministère russe des Affaires étrangères, disant étudier la situation pour prendre des "mesures adéquates".

Le point central du conflit entre Russes et Ukrainiens reste l'annexion jugée illégale par la majorité de la communauté internationale de la Crimée en 2014, qui reste non-résolue à cette date, et un conflit avec des séparatistes prorusses dans l'est, qui a fait près de 13.000 morts en cinq ans.

Voir:

Escalade entre Kiev et Moscou: "Les Etats européens doivent répondre fermement"

Mer d'Azov: la Russie confirme avoir capturé trois bateaux ukrainiens

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le navire arraisonné avait bloqué le détroit de Kertch en 2018.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-