Ukraine: vers des livraisons d'armes défensives par les Etats-Unis?

Ukraine: vers des livraisons d'armes défensives par les Etats-Unis?

Publié le :

Lundi 02 Février 2015 - 13:04

Mise à jour :

Lundi 02 Février 2015 - 19:45
©Maksim Levin/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Suite aux récentes victoires militaires enregistrées dans l'est de l'Ukraine par les séparatistes pro-russes, l'administration américaine étudie à nouveau la possibilité de livrer des armes "défensives" au régime de Kiev. Un rapport publié ce lundi préconise que Washington fournisse aux troupes loyalistes pour plusieurs milliards de dollars de ces matériels.

Ce n'est pas encore la Guerre Froide, mais cela pourrait y ressembler. Face à l'escalade du conflit ukrainien, où les séparatistes pro-russes soutenus par Moscou progressent, l'administration américaine envisagerait de renforcer son soutien au régime de Kiev. Les Etats-Unis étudieraient ainsi la possibilité de fournir des armes "défensives" aux troupes loyalistes, et non plus uniquement du matériel non létal (gilets pare-balles équipement médical…), affirme le New York Times.

Selon le quotidien, Washington envisage ainsi d'envoyer trois milliards de dollars (2,6 milliards d'euros) de missiles antichars, drones et autre matériel de guerre à Kiev. C'est en tout cas le sens d'un rapport qui doit être publié ce lundi et rédigé par huit anciens hauts responsables américains.

Le commandant en chef de l’Otan, le général américain Philip Breedlove, serait ainsi désormais favorable à l’envoi d’armes défensives aux forces ukrainiennes. Jusqu'ici réservé sur cette possibilité, le secrétaire d’Etat John Kerry serait quant à lui désormais ouvert à la discussion, affirme le New York Times.

En effet, les séparatistes progressent dans l'est de l'Ukraine, où les Etats-Unis accusent la Russie –qui aurait des soldats directement engagés dans les combats– de mener une guerre par procuration, ce qui explique la volonté de l'administration américaine d'aller plus loin dans son soutien au régime de Kiev. Moscou a jusqu'ici toujours démenti ces accusations.

"Bien que nous restions concentrés sur la recherche d’une solution via les moyens diplomatiques, nous évaluons sans cesse d’autres options afin de créer un espace pour une solution négociée de la crise", a ainsi déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Bernadette Meehan.

 

Les Etats-Unis pourraient livrer 3 milliards de dollarsd'armes aux troupes de Kiev qui combattent les séparatistes pro-russes.


Commentaires

-