Une flotte russe traverse la Manche en direction de la Syrie

Une flotte russe traverse la Manche en direction de la Syrie

Publié le :

Vendredi 21 Octobre 2016 - 16:44

Mise à jour :

Vendredi 21 Octobre 2016 - 16:56
©AFP PHOTO / Forsvaret
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis jeudi une armada russe de huit navires a pris la route vers la Syrie. Très surveillée par l'OTAN et les forces européennes, cette flotte est censée aller renforcer la présence russe aux abords du moyen-orient. Le convoi est passé vers sept heures ce vendredi au large de Calais.

Comme l'a récemment annoncé le ministre de la Défense russe, Sergueï Choïgou, le porte-avions Amiral Kouznetsovet ainsi qu'un groupe de sept autres navires sont en route pour la Syrie ce vendredi 21. Parmi ces batiments se trouve le croiseur à propulsion nucléaire Pierre le Grand et deux frégates anti-sous-marins.

Mais cette armada inquiète les autorités européennes. L'OTAN s'est dit attentif à ses mouvements en envoyant sur place, pour surveiller l'armada, des navires et des avions. Le Royaume-Uni s'est quant à lui instantanément mis en alerte.

La France a pris la nouvelle avec moins de tensions et plus de pragmatisme que son voisin européen. En effet, la préfecture maritime de Cherbourg a expliqué: "Nous sommes habitués à ces passages qui sont prévus dans le cadre de la Défense maritime du territoire. Nous avons régulièrement des bâtiments étrangers qui passent dans nos eaux".

"Ce qui nous préoccupe maintenant c'est que cette escorte navale puisse être utilisée pour participer aux opérations militaires au-dessus de la Syrie et pour augmenter les attaques sur Alep" a indiqué Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN. Tout comme la France ou les Etats-Unis, la Russie est tout à fait apte et autorisée à déployer un porte-avions dans une zone de guerre. Mais le hic est que la communauté internationale invite sans cesse le Kremlin à réduire ses actions militaires aériennes au-dessus d'Alep en Syrie et a peur que ce mouvement de navires profite aux capacités d'attaque de Bachar al-Assad.

Normalement stationné à Severomorsk dans le Nord-ouest de la Russie, la plupart des navires de la flotte seront installés à Tartous en Syrie où le gouvernement russe a annoncé y transformer les installations portuaires en base navale à plein temps.

 

Parmi l'armada de navire qui se dirige vers la Syrie se trouve le porte-avions russe Amiral Kouznetsovet.

Commentaires

-