Victoire de Trump: le Ku Klux Klan se réjouit et va défiler pour fêter son élection

Victoire de Trump: le Ku Klux Klan se réjouit et va défiler pour fêter son élection

Publié le 11/11/2016 à 13:13 - Mise à jour à 13:19
©Spencer Platt/Getty images North America/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Ku Klux Klan, dont un ancien cadre avait en mars appelé à voter pour Donald Trump, se réjouit ouvertement du succès du milliardaire à l'élection présidentielle américaine. Un groupe du mouvement raciste promet même une "klavalcade de la victoire" pour fêter son arrivée au pouvoir.

Le Ku Klux Klan se réjouit. Le mouvement ouvertement raciste et antisémite de sinistre mémoire a ainsi annoncé jeudi 10 sur son site internet qu'il va organiser le 3 décembre prochain un rassemblement pour célébrer la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine. Alors que des manifestations agitent certaines villes du Etats-Unis pour dénoncer l'accession au pouvoir du milliardaire, le Klan promet ainsi une "klavalcade de la victoire"  prochainement en Caroline du Nord (côte est des Etats-Unis) en honneur de celui qui aurait "uni leur race".

"Trump = La race de Trump a uni mon peuple", proclame ainsi avec une grammaire hasardeuse un sous-groupe du KKK, les "Loyal White Knights" ("les loyaux chevaliers blancs"), sur son site internet. Apportant leurs "félicitations raciales" au nouveau président américain, ce groupe accompagne son message d'un photomontage à la gloire de Trump. Les LWK, bien que ne comptant que 150 à 200 membres sur les 8.000 du KKK, serait parmi les plus actifs du mouvement raciste, selon l'association luttant contre l'antisémitisme et les discriminations Anti-Defamation League.

Ce soutien du Ku Klux Klan n'est pas une nouveauté. En mars dernier, déjà, l'ancien haut cadre du mouvement suprématiste David Duke avait appelé à voter pour le milliardaire, se disant "ravi de voir que Donald Trump et la plupart des Américains s’approprient les questions (qu'il) soulève depuis des années". Alors candidat, défait lors des élections de mardi 8, au poste de sénateur de Louisiane, il avait ajouté: "à moins d’un arrêt immédiat de l’immigration massive, nous deviendrons minoritaires dans notre propre pays. Il est temps de nous défendre et de voter pour Donald Trump comme président, et de voter pour moi, David Duke, au Sénat".

Un soutien qui avait embarrassé Donald Trump, bien qu'il se soit gardé de dénigrer Duke. Son fils Eric Trump avait toutefois vivement réagi, estimant que l'ancien cadre du KKK méritait "qu'on lui tire dessus". Et que les membres du groupe raciste n'étaient "pas des bonnes personnes, même des personnes horribles".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


"Il est temps de nous défendre et de voter pour Donald Trump comme président", avait déclaré l'ancien cadre du KKK David Duke en mars dernier.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-