Voitures et camions kamikazes: les véhicules suicides de Daech dans la bataille de Mossoul

Voitures et camions kamikazes: les véhicules suicides de Daech dans la bataille de Mossoul

Publié le :

Vendredi 28 Octobre 2016 - 11:27

Mise à jour :

Mercredi 02 Novembre 2016 - 08:51
L'armée irakienne ainsi que ses alliés kurdes et de la coalition internationale progressent vers Mossoul, fief de l'Etat islamique en Irak. Pour ralentir la progression de ses ennemis vers la ville, Daech utilise en nombre des véhicules kamikazes. Stéphane Mantoux, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence de la stratégie de l'EI, décrypte en partenariat avec "FranceSoir" l'utilisation de ces voitures et camions suicides par l'organisation terroriste.
©DR
PARTAGER :

Stéphane Mantoux avec la rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Comme cela avait été annoncé par de nombreux spécialistes, et comme je l'avais supposé moi-même, les véhicules kamikazes de l'EI (appelés "VBIED") ont joué un rôle important dans la défense agressive de l'EI contre l'offensive sur Mossoul, dès le premier jour, le lundi 17 octobre. Au sixième jour de la bataille, au moins 48 VBIED, d'après l'EI lui-même, ont été lancés sur ses adversaires: 12 le premier jour, le lundi 17, avec un pic le jeudi 20 qui a vu l'utilisation de pas moins de 18 VBIED. Arme classique de l'arsenal de l'EI, ces véhicules kamikazes deviennent ainsi un outil dans le retardement de la progression des Kurdes, de l'armée irakienne et de ses alliés les miliciens chiites vers le bâti de Mossoul.

Que nous dit pour l'instant l'utilisation des VBIED par l'EI? Que c'est une arme tactique importante y compris dans le cadre d'une défense, ici agressive. Daech jette par vagues ses véhicules suicides sur les points stratégiques: comme le montre un reportage d'un journaliste "embedded" avec la Golden Division lors des combats à Bartella, à l'est de Mossoul, le 20 octobre. Quatre VBIED frappent la colonne irakienne, dont un, le dernier, qui touche manifestement sa cible. Les deux jours où l'emploi a été le plus massif sont le premier, le 17 octobre, et le quatrième, quand les Kurdes ont ouvert le front nord.

Les VBIED ciblent en majorité les convois de véhicules irakiens ou kurdes. Dans le cadre d'une défense agressive de retardement avant l'entrée de ses adversaires dans la ville, l'EI les utilise comme artillerie de substitution. Ils sont ainsi moins sujets à la contre-batterie que les mortiers ou roquettes artisanales, également utilisés. En revanche, ils sont vulnérables aux tirs de missiles antichars ou autres armes à longue portée, d'autant plus que le mode opératoire ne change pas: l'EI envoie toujours sur le même objectif ses VBIED quand il s'agit de la même opération (voir à Bartella le 20 octobre).

Le schéma d'emploi n'est donc pas très original, mais participe de la stratégie de l'EI qui vise manifestement à faire durer le plus longtemps possible les combats à l'extérieur de Mossoul, de façon, sans doute, à peaufiner la défense à l'intérieur de la ville. Les vidéos montrant les VBIED pris nous prouvent que l'EI les stocke dans les petites localités autour de Mossoul, à l'abri, en vue d'une utilisation lors de la défense de ces villages. Cela peut expliquer le grand nombre de véhicules utilisés jusqu'ici: la défense a été minutieusement préparée.

Après de nombreuses attaques répertoriées au fil des jours, la plupart ayant échoué mais certaines ayant entraîné des morts et des blessés, pour la première fois les mardi 25 octobre et mercredi 26 n'ont vu aucune utilisation de VBIED lors de la défense de Mossoul, selon l'EI. Ce qui confirme l'hypothèse d'après laquelle la plupart des VBIED ont déjà été "consommés" pour la défense des villages.

De manière générale, la propagande de Daech est de plus en plus discrète sur le déroulement de la bataille. Des images tournées le 24 par des Américains auprès des Kurdes montrent la destruction de plusieurs véhicules kamikazes ; une autre vidéo du 25 octobre montre également la destruction de plusieurs engins, ce qui contredirait le discours de l'EI. Le 26 octobre, les Kurdes présentent un VBIED capturé dans le secteur Nawaran/Bashiq. La Golden Division irakienne a aussi diffusé la vidéo d'une fabrique de VBIED dans un des villages repris.

 

Cet article a été rédigé par Stéphane Mantoux en partenariat avec FranceSoir. Retrouvez plus d'informations sur la bataille de Mossoul et Daech sur le blog de l'auteur en cliquant ICI.

 

Une voiture kamikaze de Daech saisie par les coalisés, près de Mossoul à la mi-octobre.


Commentaires

-