Yémen: l'Etat islamique revendique le triple attentat-suicide qui a fait 142 morts

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Yémen: l'Etat islamique revendique le triple attentat-suicide qui a fait 142 morts

Publié le 21/03/2015 à 10:12
©Mohammed al-Sayaghi/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Un triple attentat-suicide, qui visait des mosquées, a fait 142 morts au Yémen vendredi 20. L'organisation Etat islamique a revendiqué les trois attaques.

La grande prière du vendredi au Yémen a viré au cauchemar. Cinq kamikazes se sont fait explosés dans deux mosquées de Sanaa (la capitale) fréquentées par des chiites et une troisième à Saada (sans faire de victime) dans le nord du pays, fief de la rébellion houthis. Le bilan de ce triple attentat-suicide est extrêmement lourd, on fait état de 142 morts et plus de 350 blessés dont certains dans un état très grave.

L'attaque a été revendiquée par l'Etat islamique (EI). Dans un communiqué, la branche yéménite du groupe djihadiste, qui s'appelle elle-même la "province de Sanaa", a fait savoir que ces attentats n'étaient que "la partie émergée de l'iceberg" et que d'autres attaques suivraient contre les Houthis, des rebelles de confession chiite qui contrôlent la capitale depuis le mois de septembre 2014, jusqu'à en chasser le président Abd Rabbo Mansour Hadi en février. Ce dernier est actuellement réfugié à Aden dans le sud du pays.

C'est la première fois que l'EI revendique un attentat au Yémen qui doit déjà faire face à l'instabilité politique, les violences confessionnelles et la menace d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA). Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique) et AQPA accusent les Houthis d'être soutenus par l'Iran et de vouloir imposer un pouvoir chiite dans le pays, à l'instar du Hezbollah au Liban ou du gouvernement chiite d'Irak.

Pour sa part, Al-Qaïda dans la péninsule arabique a affirmé ne pas être impliqué dans les attentats, soulignant sur son compte Twitter refuser de "prendre pour cible les mosquées".

L'EI a déjà revendiqué l'attaque du musée du Bardo à Tunis mercredi 18 qui a tué 20 touristes étrangers, dont trois Français, et un Tunisien.

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Un triple attentat-suicide a frappé des mosquées au Yémen, faisant 142 morts.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-