Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 24 octobre, 14:44
Accueil > Pratique > Education > Baccalauréat 2012 : La lutte contre la fraude en leitmotiv

Baccalauréat 2012 : La lutte contre la fraude en leitmotiv

Baccalauréat 2012


La lutte contre la fraude est une priorité pour le bac 2012, après les fuites sur un sujet qui avaient ébranlé l'épreuve l'an dernier. Mais la série de mesures gouvernementales se heurtent aux innovations technologiques et aux limites légales.

Le baccalauréat 2012 débute ce lundi
Le baccalauréat 2012 débute ce lundi AFP/MARTIN BUREAU

L'édition 2011 est encore dans toutes les mémoires. Elle revient comme un cauchemat pour tous les membres de l'Education nationale. Les fraudes qui avaient entachées le baccalauréat l'an dernier hantent encore la rue de Grenelle. Alors cette année, la lutte contre la fraude est devenue LA priorité. Toutefois les mesures prises par le gouvernement se heurtent à deux contraintes : les innovations technologiques et les limites de la loi. Cependant, durant les épreuves de cette année, dans certains centres d'examen, un dispositif expérimental de détection des téléphones portables, comparable à celui des radars, sera testé, selon le ministère de l'Education nationale.

Le ministère présentait mercredi, à cinq jours de l'examen, les dispositions pour « améliorer la sécurité » des épreuves et rappeler l'interdiction stricte d'utiliser les « téléphones portables, smartphones et tablettes tactiles ». Ceux-ci doivent être « éteints et rangés dans le sac du candidat ou remis aux surveillants de salle » mais la fouille des élèves et des sacs étant interdite, l'efficacité de la mesure semble limitée. Et les lycéens peuvent, après le début de l'épreuve, demander à aller aux toilettes et utiliser leur téléphone. Le brouillage des ondes dans les centres d'examen étant réglementé, l'une des possibilités pourrait être l'installation de portiques détecteurs de métaux, comme dans les aéroports, a indiqué à l'AFP un spécialiste de la sécurisation des réseaux informatiques.

Trois mois de prison

Car les risques de fraudes existent. Même les possibilités se multiplient pour les candidats un brin débrouillards. Les professeurs s'alarment en effet de l'augmentation de la fraude liée aux nouveaux moyens technologiques, avec des innovations telles que l'oreillette intra-auriculaire ou les lunettes avec caméra intégrée. Mais sans aller jusque-là, les calculettes, autorisées pendant l'examen, peuvent receler des antisèches voire une connexion internet. Mais des dispositifs de sanctions ont été créés. Ainsi, les lycéens fraudeurs seront désormais jugés par une commission de discipline académique qui devra statuer plus rapidement que lorsque les cas étaient traités par une commission dépendant de l'université.

Le candidat qui a triché s'expose à une interdiction pendant cinq ans de toute inscription dans un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat. Après la fuite sur internet d'un sujet de mathématiques de la filière scientifique, l'ancien ministre Luc Chatel avait rappelé le risque pénal encouru : trois ans de prison, 9.000 euros d'amende. Parmi les autres mesures de sécurisation du bac, les académies ont élaboré un « diagnostic de sécurité » des locaux affectés à la préparation des examens et « plus de 200.000 euros » ont été débloqués pour remédier aux failles de sécurité. Pour les candidats les plus téméraires, un petit aperçu des Sous-doués passent le bac devrait donner de nombreuses idées.

 

Ci-dessous un best-of des meilleurs antisèches des Sous-doués :

Par Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par KrisEon, le 18 juin à 00:12

    KrisEon
    La fraude

    aux examens et notamment au bac doit être sanctionnée avec la plus extrême sévérité, c'est une question de justice.



    - Signaler un abus  
  • Par cousinyub, le 18 juin à 11:37

    cousinyub
    Un intérêt?

    @kriseon je comprends très bien que l'on puisse défendre la justice aux examens mais en toute honneteté je ne pense pas que mettre en places des moyens aussi importants et couteux soit judicieux. D'autant plus qu'ils seront totalement inefficaces. Comment voulez vous que notre gouvernement encadre cela alors qu'ils ont des millénaires de retard sur nos bambins! 



    - Signaler un abus  
  • Par lalolalola, le 23 juin à 08:41

    lalolalola
    Pourquoi?

    Si l'examen n'atteignait plus les 85% de réussite, ou pourrait comprendre la démarche. Mais dépenser autant d'argent, pour qu'on évite de passer à 90%... Autant interroger les élèves d'une autre façon ou sur plusieurs points du programme.



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238710 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur