Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 23 octobre, 00:20
Accueil > Pratique > Education > Formation : Des tablettes numériques pour mieux apprendre

Formation : Des tablettes numériques pour mieux apprendre

Enseignement

Vidéo

Tableau noir ou blanc, salle de cours, classeurs, notes manuscrites, ouvrages et documents... L'arsenal traditionnel de la formation – et notamment de la formation continue – est en train de prendre un sacré coup de vieux ! A qui la faute ? Aux tablettes digitales et au M-Learning.

Alban Miconnet, PDG de Cilevel Partners, spécialiste du M-Learning, la formation nomade à la carte via tablette numérique
Alban Miconnet, PDG de Cilevel Partners, spécialiste du M-Learning, la formation nomade à la carte via tablette numérique DR

Le M-Learning, qu'est-ce que c'est ? Avatar du nomadisme, c'est l'acquisition de connaissances et de savoir-faire grâce aux technologies mobiles. En y ayant recours, tout un chacun peut désormais apprendre n'importe quand et n'importe où, choisir son rythme d'apprentissage, développer ses connaissances et communiquer avec une communauté partageant les mêmes préoccupations. Au coeur du dispositif : la tablette numérique.

iPad ou tablettes Androïd

Désormais, l'« étudiant » n'utilise plus de classeurs. Comme c'est le cas chez Cilevel Partners, le spécialiste de la formation des managers de l'informatique, il se voit remettre une tablette numérique (de fabrication française), qu'il conservera à l'issue de la formation. S'il en possède déjà une, l'étudiant charge simplement le logiciel de formation (Système T-Book chez Cilevel Partners), qui est compatible avec tous les matériels disponibles sur le marché (iPad ou tablettes Androïd), y compris les smartphones.

Ensuite, le processus se déroule en plusieurs phases. Bien sûr, il existe des différences selon les organismes de formation et les cursus, mais l'on retrouve toujours globalement le même schéma, en trois phases.

Ainsi, chez Cilevel Partners, avant le début des cours, grâce à sa tablette, le candidat peut faire connaissance de son formateur (via une vidéo), examiner le descriptif précis de la formation, créer son profil et préciser ses attentes.

Ensuite, lors de la formation proprement dite, la tablette numérique permet à l'étudiant de consulter ses cours, de réaliser des quizz qui affinent son profil, de visionner des vidéos, de compléter les fiches de présence, d'effectuer des évaluations ou de pratiquer des serious games (ou jeux de simulation). C'est par son intermédiaire qu'il reçoit son bilan.

Apprendre « n’importe où et n’importe quand »

La formation achevée, l' « étudiant » garde le contact avec le prestataire et peut continuer à progresser : il a accès à une hotline et à une vidéothèque, peut valider ses acquis, s'évaluer à froid et recevoir une revue de presse...

Les avantages sont multiples : modularité, accompagnement personnalisé, acquisition de connaissances multimédia, révisions facilitées... Et surtout, liberté d’apprendre « n’importe où et n’importe quand ». « L’apprenant est le seul à décider du moment où il suivra sa formation, il n’est plus limité à des horaires contraignants de présence sur le site où est accessible la formation » insiste Alban Miconnet, PDG de Cilevel Partners.

Selon l'étude « Learning & Skills » du Centre for Performance Development (CPF) britannique réalisée l'an dernier, le M-Learning est une modalité de formation prometteuse pour les responsables de formation qui souhaitent y recourir plus souvent. Aux Etats-Unis, pays leader dans le domaine, le marché du M-Learning devrait atteindre 1,5 milliards d'euros en 2015.

La présentation de T-Book de Cilevel Partners (vidéo)


Par Charles Desjardins

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par bourdel, le 21 juin à 16:00

    bourdel
    encore

    Un bon moyen d'apprendre le comportement entre humains, les avantages du virtuel vont être vite dépassés par les inconvénients, le marché des tablettes lui va réjouir des copains.



    - Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 23 juin à 11:33

    HeyBaal
    Apprendre « n’importe où et n’importe quand »

    Et "n'importe comment".


    Prendre des notes ne sert pas seulement à copie la connaissance, mais aussi et surtout à l'assimiler et à la retenir.


    Le rêve de la "connaissance de demain" : des imbéciles qui ne comprennent rien à rien mais qui ont "les connaissances" dans l'ordinateurs, qu'ils ne consulteront que quand ils auront un doute.


    Et fort de croire qu'ils savent tout grâce à leur ordinateur, ils ne douteront jamais.


    La technologie devait améliorer l'humanité ...



    - Signaler un abus  
  • Par BRZmabro, le 2 jui à 19:45

    BRZmabro
    çà c'est un grand n'importe

    çà c'est un grand n'importe quoi, il faut vivre avec son temps? Le  jour où on réapprendra aux enfants à copier les leçons sur un cahier et à faire travailler la mémoire autrement que par l'électronique, le niveau des élèves reviendra à la "normale"



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238710 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur