Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 18 septembre, 19:42
Accueil > Pratique > Transport > Des mutins de la SNCF créent un "TGV fantôme"

Des mutins de la SNCF créent un "TGV fantôme"

Problèmes avec la SNCF


Des usagers protestant contre les retards et les tarifs de la compagnie ferroviaire ont réservé toutes les places d'un train Paris-Les Sables d'Olonnes. Mais ils ne seront pas du voyage.

Le TGV Paris-Les Sables d'Olonne du 16 mai à 17h51 pourrait bien rouler à vide (photo d'illustration)
Le TGV Paris-Les Sables d'Olonne du 16 mai à 17h51 pourrait bien rouler à vide (photo d'illustration) SIPA/TSCHAEN

Un TGV assez spécial en provenance de Paris entrera en Gare des Sables d'Olonne mercredi 16 mai à 21h31. À son bord, un conducteur et... aucun passager. Et pour cause, les usagers de la SNCF auront tous décidé de ne pas occuper leur place, afin de protester contre les retards à répétition et la politique tarifaire de la compagnie. Cette initiative décalée a été annoncée mardi par l'association La défense des abonnés de la ligne Atlantique (Ladala), un regroupement de plus de 200 usagers qui avaient déjà fait parler d'eux l'année dernière en lançant une grève de présentation des titres de transport.

Ces voyageurs réguliers, qui payent chaque mois de 500 à 600 euros de forfait, ont donc réservé les 800 places du train à raison d'1,50 euro la place. « La SNCF ne prenant pas nos revendications au sérieux, nous avons décidé de toucher là où ça fait mal : au porte-monnaie », a expliqué Pascal Mignot, porte-parole de l'association. Le nouveau casus belli : l'indemnisation de 115 euros récemment allouée par la SNCF, jugée insuffisante, et l'augmentation de 1,7% du prix des abonnements prévue au 1er juillet. « Les retards restent notre lot hebdomadaire avec toutes les conséquences sur la vie professionnelle et sur la vie privée que cela implique », a encore déploré Pascal Mignot, qui n'exclut pas que cette action « TGV fantôme » fasse tâche d'huile le 16 mai chez d'autres collectifs d'usagers en colère à « Lyon, au Creusot, à Tours, à Lille ».

Un "Préjudice certain" pour la SNCF

Face à cette nouvelle mutinerie, le directeur TGV des Pays de la Loire, Christophe Martin, a fait part de sa « surprise et de son incompréhension » compte tenu des réunions trimestrielles de concertation qui se tiennent depuis plus d'un an avec les représentants d'abonnés, où des « avancées ont été réalisées sur un certain nombre de sujets ». « Depuis le 15 mars, les trains sont à l'heure », a-t-il encore assuré. Selon lui, l'opération de la Ladala va entraîner un « préjudice certain » pour la compagnie et pour les voyageurs « qui comptaient sur nous pour partir en week-end à l'Ascension ». « On n'exclut pas un retour à la raison », a-t-il dit, indiquant que la SNCF pourait « accroître le taux de surréservation ».

Actu France-Soir

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur