SNCF: la grève n'est pas justifiée pour la majorité des personnes interrogées

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 27 mai 2018 - 01:09
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Des quais déserts à la gare du Nord pendant la grève des cheminots, le 24 avril 2018 à Paris
Crédits
© Christophe SIMON / AFP/Archives
Des quais déserts à la gare du Nord pendant la grève des cheminots, le 24 avril 2018 à Paris
© Christophe SIMON / AFP/Archives

La grève à la SNCF, qui dure depuis le 3 avril, n'est pas justifiée pour 58% des personnes interrogées pour un sondage Ifop dans Le Journal du Dimanche.

Ce chiffre est globalement stable par rapport à un sondage réalisé au début du mouvement : deux jours après le démarrage de la grève 56% des sondés ne trouvaient pas le mouvement justifié, contre 44% d'un avis opposé, selon une étude réalisée les 5 et 6 avril.

Ajourd'hui, pour 34% des personnes interrogées la grève n'est "pas du tout justifiée" et pour 24% elle est "plutôt pas justifiée".

Parmi les sondés qui trouvent la grève injustifiée, 86% se disent proches de La République en Marche, 80% des Républicains, 47 % du Front national, 44% du PS et 24% de La France insoumise.

A contrario, 76% des sondés qui trouvent la grève justifiée ont une sensibilité politique proche de LFI, 56% du PS, 53% du FN, 20% de LR et 14% de LREM.

64% des personnes interrogées souhaitent que le gouvernement "aille jusqu'au bout de la réforme telle qu'elle a été anoncée sans céder aux mobilisations et aux grèves". 36% ne le souhaitent pas.

Enfin 82% des sondés "pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout de cette réforme sans céder aux mobilisations et aux grèves", dont 51% pensent que le gouvertnement ira "probablement" jusqu'au bout et 31% qu'il ira "certainement".

Sondage réalisé les 24 et 25 mai par internet auprès d'un échantillon représentatif de 1.009 personnes selon la méthode des quotas.

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.