Finale de la Coupe de la Ligue: affrontements entre supporters bastiais et force de l'ordre à Paris

Aucune interpellation

Finale de la Coupe de la Ligue: affrontements entre supporters bastiais et force de l'ordre à Paris

Publié le :

Samedi 11 Avril 2015 - 18:48

Mise à jour :

Dimanche 12 Avril 2015 - 09:24
Des supporters bastiais ont affrontés les forces de l'ordre dans le centre de Paris avant la finale de la Coupe de le Ligue de Football opposant le SC Bastia au Paris Saint-Germain. Une quinzaine de gendarmes mobiles ont été blessés dans les heurts.
©Le Saux Lionel/Sipa
PARTAGER :
-A +A

La finale de la Coupe de la Ligue de football, opposant le Paris Saint-Germain au SC Bastia, devait être une belle fête du sport, a déjà été gâchée par la bêtise de certains "supporters" bastiais. Quelques heures avant le coup d'envoi, environ 200 supporters bastiais ont pris à partie les forces de l'ordre à Châtelet à Paris.

Des fans du Sporting club de Bastia s'étaient rassemblés en début d'après-midi pour profiter des terrasses des bars bordant le Forum des Halles. "Ils ont consommé énormément d'alcool", selon Stanislas Gaudon du syndicat de police Alliance, "des rixes auraient visiblement éclaté entre eux et quand ils ont vu le dispositif des forces de l'ordre de l'ordre, ils sont allés s'en prendre gratuitement à nos collègues".

Les heurts entre supporters et forces de l'ordre se sont concentrés autour d'un café en face de la Fontaine des Innocents, dans le quartier des Halles, ont précisé des témoins. Des supporters ont lancé des chaises, des pierres et des bombes agricoles contre les forces de l'ordre qui ont dû répliquer à l'aide de gaz lacrymogènes.

"Quinze gendarmes ont été très légèrement blessés. L'un d'entre eux a reçu une canette sur la tête, deux autres ont été heurtés par des pierres au niveau des jambes et les autres souffrent de traumatismes sonores", a précisé une source proche du dossier. Il n'y a eu aucune interpellation.

Sur Twitter, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a exprimé son indignation face à de tels comportements: "la violence n’a pas sa place dans le sport. Tout mon soutien aux forces de l’ordre & aux commerçants suite aux incidents survenus aux Halles".

Entre 17.000 et 25.000 supporters du SC Bastia sont attendus dans l'enceinte du Stade de France pour ce match.
 

Les forces de l'ordre ont affrontés près de 200 supporters bastiais dans le centre de Paris.

Commentaires

-