Jamel Debbouze: arrêtez de "faire chier les Restos du Cœur"

Cri du coeur

Jamel Debbouze: arrêtez de "faire chier les Restos du Cœur"

Publié le :

Mercredi 04 Mars 2015 - 12:06

Mise à jour :

Mercredi 04 Mars 2015 - 12:14
Invité ce mercredi matin sur Europe-1, Jamel Debbouze a défendu corps et âme la troupe des Resto du Cœur, attaquée sur leur nouveau titre "Toute la vie". La chanson, jugée "anti-jeunes" fait polémique sur Internet depuis la diffusion du clip, vendredi 26 février.
©Capture d'écran TF1
PARTAGER :
-A +A

Alors que les Enfoirés sont au cœur d'une polémique depuis la publication de leur dernier titre Toute la vie, Jamel Debouzze a apporté son soutien au collectif d'artistes dans une interview accordée à Europe-1 ce mercredi matin. Pour lui, cette association est "extraordinaire, formidable". "On doit soutenir les Restos du Cœur corps et âme", a-t-il déclaré.

Face à la vague d'hostilités provoquée par le nouvel hymne des Enfoirés, signée Jean-Jacques Goldman, l"humoriste a vivement réagi. Selon lui, les détracteurs de la chanson, jugée "anti-jeunes" et "paternaliste", en oublient la visée finale du collectif. "Qu'est-ce qu'on vient faire chier les Restos du cœur? Les gens donnent à manger à des gens qui ont faim et qui ont soif! Vous êtes fou ou quoi? Ceux qui perdent du temps à parler mal des Restos du Coeur sont des inconscients", a-t-il déclaré. La veille, Joey Starr a tenu un discours à l'opposé à celui de Jamel Debbouze. Sur son compte Instagram il s'en est pris à la troupe des Enfoirés en qualifiant la chanson de "merdique" et semblable au discours du Front National.

En parallèle, Jamel Debbouze est venu parler de son premier film d'animation en tant que réalisateur: Pourquoi j'ai pas mangé mon père. Sur les écrans le 8 avril prochain, le film raconte l'histoire d'Edouard, fils aîné du roi des simiens préhistoriques. Après avoir échappé à la mort et avoir grandi loin du trône, il redouble d'ingéniosité et invente le feu, la chasse, l'habitat moderne, l'amour et l'espoir. 

S'il s'agit de la première fois que l'humoriste passe derrière la caméra, il ne s'est pas contenté seulement de la réalisation. Il a également cosigné le scénario avec Frédéric Fougea et incarne Edouard, le singe héros du film.

Le film a été adapté du best-seller de Row Lewis Pourquoi j'ai pas mangé mon père. Paru dans les années 1960 en Angleterre, il s'est vendu à plus de 1,5 millions d’exemplaires en France. Fort de ce succès, le livre a été commercialisé en Italie, Espagne, Allemagne, Argentine, Brésil, Portugal, Danemark ainsi que dans tous les pays d’Europe de l’Est.

Jamel Debbouze à réagi à la polémique des Enfoirés ce mercredi matin au micro d'Europe-1.

Commentaires

-