Johnny Hallyday accusé de viol, sa fille Laura Smet le défend

Johnny Hallyday accusé de viol, sa fille Laura Smet le défend

Publié le :

Dimanche 27 Septembre 2015 - 12:57

Mise à jour :

Dimanche 27 Septembre 2015 - 13:09
©Benoit Tessier/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'un procès en diffamation oppose actuellement Johnny Hallyday à Adeline Blondieau, cette dernière a accusé son ex-mari en pleine audience de l'avoir violée lorsqu'elle était adolescente. Face à ces assucations, la fille du chanteur, Laura Smet, a décidé de prendre la défense de son père sur les réseaux sociaux.

Les relations ne semblent pas très cordiales entre Johnny Hallyday et son ex-femme, Adeline Blondieau. Après avoir accusé la star du rock, qu'elle poursuit en diffamation, de l'avoir "violée", alors qu'elle était âgée de "14-15 ans", l'actrice de Sous le soleil s'est attiré les foudres de la fille du chanteur et de Nathalie Baye, Laura Smet. Face à ces lourdes accusations qui ont provoqué un buzz médiatique, la jeune femme a ainsi pris la défense de son père sur les réseaux sociaux en postant un message cinglant sur son compte Twitter qu'elle a ensuite supprimé: "Faut qu'on trouve du travail pour Adeline Blondieau, je pense qu'elle a besoin d'argent :)))) pathéthique".

Le principal intéressé à lui aussi réagi par l'intermédiaire de son avocat. "Maître Ardavan Amir-Aslani, avocat et conseil de Monsieur Johnny Hallyday, nie vigoureusement les allégations sans fondement prononcées à l'encontre de mon client", avant d’ajouter: "Adeline Blondieau est coutumière de propos malveillants et répétitifs prononcés à l'encontre de mon client, qui ne commentera pas ses nouvelles déclarations calomnieuses et grossières".

Les faits dénoncés par Adeline Blondieau ne peuvent a priori pas donner lieu à des poursuites, ces derniers étant trop anciens et donc prescrits. En parrallèle, les propos qu'elle a tenus devant le tribunal ne peuvent pas faire l'objet d'eventuelles poursuites en diffamation de la part du chanteur car ils ont été tenus en audience et bénéficient donc d'une immunité.

Le procès qui les oppose actuellement fait suite à la plainte déposée par Adeline Blondieau après la publication d'une biographie baptisée Dans mes yeux (Ed. Plon) coécrite par Johnny Hallyday et Amanda Sthers. Un livre dans laquelle l'actrice, mariée à l'interprète d'Allumer le feu de 1990 à 1992 puis de 1994 à 1995, est décrite comme "infidèle et hystérique".

"Adeline était hystérique à la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre. (...) C'est un serpent, elle me cocufiait tout le temps. Elle me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches", est-il notamment écrit dans l'ouvrage. Rapidement, Adeline Bondieau avait répliqué en déposant une plainte pour diffamation contre lui et Amanda Sthers. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 3 novembre.

 

Laura Smet a pris la défense de son père sur les réseaux sociaux.

Commentaires

-