La fille de Barack Obama ira à Harvard après une année sabbatique

La fille de Barack Obama ira à Harvard après une année sabbatique

Publié le :

Lundi 02 Mai 2016 - 19:59

Mise à jour :

Lundi 02 Mai 2016 - 20:06
©Mandel Ngan/ AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Tout comme ses parents et de nombreux enfants de présidents américains avant elle, Malia Obama a été admise dans la prestigieuse université d'Harvard (Massachussetts). La jeune fille de 17 ans se démarque tout de même de ses aînés par le choix d'une année sabbatique à la sortie du lycée.

Malia Obama suit la trace de ses parents. A 17 ans, la fille aînée du président américain a été admise à Harvard (Massachussetts), tout comme Michelle et lui avant elle. La jeune fille a cependant choisi de se démarquer de sa famille en retardant d'un an son entrée à l'université. Le lycée terminé, elle prendra une année sabbatique. "Le président et Mme Obama ont annoncé aujourd'hui que leur fille Malia entrerait à l'université de Harvard à l'automne 2017, dans la promotion de 2021. Malia prendra une année sabbatique avant de commencer ses études", a annoncé le bureau de la Première dame dans un communiqué ce lundi 2.

Le choix de l'année sabbatique reste relativement rare aux Etats-Unis: il concerne moins d'un 1% des étudiants, majoritairement issus de milieux favorisés. Pourtant, à l'image des britanniques, les universités américaines encouragent de plus en plus cette année de pose à la fin du lycée. A Harvard, prestigieuse école, qui, en plus des Obama, a déjà accueilli le fils d’Abraham Lincoln, ceux de Theodore et de Franklin D. Roosevelt, de George H. W. Bush (George W. Bush, lui aussi devenu président), ou encore la fille de John F. Kennedy, les jeunes sont même incités à retarder leur admission pour développer leurs projets personnels.  

Si on ignore encore quel sera celui de Malia Obama, l'annonce de sa mère met fin à un long suspense. En effet, ces derniers mois, la jeune fille a longuement hésité entre les différentes facs de l'Ivy League et un cursus cinématographique à l'université de New York. Et si elle a finalement choisi Harvard, il semblerait que ce soit sans pression aucune de la part de ses parents. "S'il y a bien un conseil que j'ai donné à ma fille, c'est de ne pas choisir une université en fonction de son nom. Ce n'est pas parce qu'une école n'est pas ultraconnue que l'on n'y reçoit pas une bonne éducation", avait expliqué Michèle Obama au magazine People il y a quelques mois. “Le conseil que je lui ai donné c’est de ne pas trop se stres­ser sur le fait d’al­ler dans une univer­sité en parti­cu­lier. Il y a plein d’écoles et d'univer­si­tés ici … Même si vous n’al­lez pas dans des écoles répu­tées, ça ne veut pas dire que vous ne rece­vrez pas un bon ensei­gne­ment,” avait quant à lui renchérit son époux.

Papa poule, le président des Etats-Unis verse souvent une larme à l'idée que sa fille va bientôt quitter le nid familial, avait-il également confié. Mais si le départ de Malia ne devrait pas tarder, le reste de la famille compte bien rester à Washington quelques années encore.  A l'occasion du dîner annuel des correspondants de presse de la Maison Blanche samedi 30 avril au soir, Barack Obama a ainsi réaffirmé que lui et les siens continueraient à vivre dans la ville à la fin de son mandat présidentiel, afin que sa fille cadette Sasha puisse terminer le lycée. Tout comme Malia, l'adolescente de 14 ans étudie à la Sidwell Friends School, une école privée de Washington.

 

Barack Obama est très proche de sa fille Malia, 17 ans.


Commentaires

-