Kylian Mbappé au PSG: les dessous d'un transfert qui échappe au radar du fair-play financier

Kylian Mbappé au PSG: les dessous d'un transfert qui échappe au radar du fair-play financier

Publié le :

Lundi 28 Août 2017 - 14:51

Mise à jour :

Lundi 28 Août 2017 - 14:59
Kylian Mbappé est sur le point de signer à Paris. L'AS Monaco et le PSG ont trouvé un accord dimanche pour le transfert du joueur sous forme de prêt avec option d'achat, ce qui permet de contourner le fair-play financier. Le montant de la transaction s'élève à 180 millions d'euros, bonus compris.
©Photo AFP/Franck Fife
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce n'est plus qu'une question d'heures. Le prodige du football français Kylian Mbappé sera très prochainement un joueur de Paris Saint-Germain. Les dirigeants de son club actuel, l'AS Monaco, et du PSG, ont trouvé dimanche 27 un accord pour le transfert du jeune homme, qui avait fait du club de la capitale sa priorité depuis l'arrivée de Neymar.

Sous la menace du fair-play financier (ce grand gendarme du football européen qui veille à ce que les clubs fonctionnent à l'équilibre entre dépenses et recettes) depuis les 222 millions déboursés pour faire sauter la clause libératoire de Neymar, le PSG a finalement trouvé LA combine qui permet de passer sous les radars en formulant un offre de prêt avec option d'achat à hauteur de 180 millions d'euros (bonus compris). Cette transaction ne sera donc prise en compte que sur le bilan financier de l'année prochaine.

Mais malgré ces négociations jouées (très) serrées, les dirigeants qataris du PSG vont aussi devoir dégraisser pour rassurer l'UEFA et son président Aleksander Ceferin, qui a assuré à L'Equipe "ne pas avoir peur de punir" en cas d'écart de conduite.

En effet, selon Le Parisien, il va falloir "dépasser la barre des 100 millions d'économies pour rester dans les clous du fair-play financier" cette année. Pour l'instant, avec les ventes de Matuidi et Augustin, plus le prêt de Jesé à Stoke City, et le départ de Sirigu, le PSG en est à environ 60 millions.

Pour sa santé financière, il reste quatre jours pour vendre. Dortmund a signalé son intérêt pour Julian Draxler, qui remplacerait le Français Ousmane Dembélé, parti au FC Barcelone pour 150 millions d'euros. Mais d'autres sont sur le départ comme Serge Aurier, Hatem Ben Arfa, Grzegorz Krychowiak ou encore Angel Di Maria. Tout ne sera donc qu'une question de "timing". Le mercato se termine dans la nuit de jeudi 31 à vendredi 1er septembre, à minuit pile.

Après Neymar et ses 222 millions d'euros, Kylian Mbappé (180 millions) va devenir le deuxième joueur le plus cher de l'histoire.


Commentaires

-