Messe de Noël du pape François: "Dieu est amoureux de notre petitesse"

Messe de Noël du pape François: "Dieu est amoureux de notre petitesse"

Publié le :

Jeudi 25 Décembre 2014 - 10:58

Mise à jour :

Jeudi 25 Décembre 2014 - 11:05
Lors de la traditionnelle messe de minuit, mercredi 24, le pape François a souligné "le besoin de tendresse" du monde. Plus de 5.000 fidèles s'étaient rassemblés dans la Basilique Saint-Pierre de Rome pour assister à la 2e messe de Noël du Pape depuis qu'il est souverain pontife.
©Max Rossi/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Vers 21 heures trente mercredi 24, le pape François débutait la traditionnelle messe de "minuit" dans la Basilique Saint-Pierre de Rome.

"Comme le monde a besoin de tendresse aujourd'hui! Avons-nous le courage d'accueillir avec tendresse les situations difficiles et les problèmes de celui qui est à côté de nous, ou bien préférons-nous les solutions impersonnelles, peut-être efficaces mais dépourvues de la chaleur de l'Évangile?" a lancé le souverain pontife dans son homélie sur l'Evangile et la Nativité.

Le Pape a demandé au monde de faire preuve de "douceur" dans les situations "les plus dures", y compris les conflits, alors que les chrétiens d'Orient fêtent encore cette année la naissance du Christ au milieu des violences. Le souverain pontife avait envoyé le 21 décembre une lettre aux chrétiens d'Orient dans laquelle il appelle à la "persévérance" et au dialogue interreligieux en dépit des difficultés. Dans une allusion claire au groupe djihadiste Etat islamique (EEIL), il a exprimé son inquiétude devant une "organisation terroriste" qui frappe "de manière particulière certains d’entre vous qui ont été chassés de façon brutale de leurs propres terres, où les chrétiens sont présents depuis les temps apostoliques". 

"La vie doit être affrontée avec bonté, avec mansuétude" a précisé le Pape lors de la messe de Noël. Le souverain pontife a rappelé la miséricorde de Dieu. "Dieu qui nous regarde avec des yeux pleins d’affection, qui accepte notre misère, Dieu amoureux de notre petitesse".

Cette messe, traditionnelle et solennelle, est la 2e de Jorge Bergoglio, 78 ans, depuis qu'il est devenu souverain pontife en mars 2013. Près de 5.000 fidèles s'étaient rassemblés dans la monumentale Basilique Saint-Pierre mercredi soir. Pour que les fidèles, venus du monde entier, puissent suivre, la prière universelle a été récitée en une centaine de langues, dont le chinois et l'arabe.

Cette messe est suivie aujourd'hui à midi par des vœux de Noël. Le Pape prononcera ses vœux en italien, et non en plus de cent langues différentes comme c'était le cas avant le début de son pontificat. Un changement réalisé dans un souci de concision du Pape.

Le pape François donne la traditionnelle messe de Noël mercredi 24 décembre.


Commentaires

-