Nabilla: la pro du clash

Non mais allô, quoi

Nabilla: la pro du clash

Publié le :

Vendredi 07 Novembre 2014 - 16:55

Mise à jour :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 10:22
Dans sa quête de notoriété et depuis son arrivée parmi les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste", Nabilla se lâche dans ses propos… peut-être un peu trop d'ailleurs. Très critiquée, elle a fini par s'attirer les foudres d'un grand nombre de professionnels.
©Nabilla Benattia/Facebook
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Ce n'est pas nouveau, la star de la télé-réalité Nabilla est loin de faire l'unanimité. Débarquée parmi les chroniqueurs de Touche pas à mon poste (TPMP) sur D8 en septembre dernier après des semaines d'attente, elle continue de faire ses preuves pour assurer sa longévité dans l'émission. Alors qu'elle tente d'amuser la galerie via divers commentaires ou actions plus ou moins drôles, Nabilla s'est aussi fait en parallèle plusieurs ennemis et ce, en un minimum de temps. Parmi les derniers clashes en date, celui avec le magazine Oops.

Dans sa dernière Une, le journal titrait: "Harcelée, elle a peur pour sa vie. Elle est sous protection judiciaire". Agacée, Nabilla a réagi vivement en indiquant sur Twitter: "Hahahahahah!!! C’est la photo où je pleure car mes fans sont venus tellement nombreux que je suis émue… #Ridicule". Avant d'ajouter: "Ils prennent vraiment les gens pour des cons !!!!!!!!!!!! Presse Poubelle !!!".

Oops n'est pas le seul à s'attirer les foudres de Nabilla. On le sait depuis longtemps, Geneviève de Fontenay et la starlette ne peuvent s'encadrer et s'attaquent dès qu'elles le peuvent. Cette fois-ci, l'ex-présidente du comité Miss France a déclenché les hostilités en commentant début octobre son arrivée dans TPMP: "Ce n'est pas un poste. Elle est là, elle sert de garniture".  En réponse, Nabilla a vite réglé ses comptes sur le plateau de l'émission de Cyril Hanouna. "Ça fait deux ans, depuis que j'ai fait ce fameux buzz médiatique, qu'elle ne me lâche pas la grappe. Elle est à fond contre moi, je ne sais pas pourquoi. Elle devrait plutôt changer son chapeau –on dirait une capote qu'elle a sur la tête– au lieu de parler de moi", a-t-elle balancé. 

Réaction justifiée, peut-être. Pour autant, ce n'est pas la première fois et sans doute pas la dernière que la belle brune de 22 ans se lâche sur le plateau de D8. Fin octobre, Nabilla s'est permise de critiquer le style vestimentaire de Laurence Boccolini, la présentatrice de Money Drop sur TF1. Piquée au vif, l'ex-présentatrice du Maillon Faible est montée au créneau sur Twitter: "Nabilla qui dit que @boccolini1 est habillée en pyjama… Pauvre fille… #TPMP” Au moins je suis habillée….".

Ce comportement pourrait coûter bien cher à la jeune femme. Surtout lorsque l'on sait que certains invités refuseraient de venir participer à l'émission. Kad Merad et Omar Sy auraient, selon Voici, refusé de participer à "TPMP" à cause de la présence de la bimbo, ce qui a été démenti par la suite.

 

Nabilla, ou la pro du clash.

Commentaires

-