Nabilla placée à l'isolement dans la maison d'arrêt de Versailles

Seule

Nabilla placée à l'isolement dans la maison d'arrêt de Versailles

Publié le :

Lundi 10 Novembre 2014 - 18:14

Mise à jour :

Lundi 10 Novembre 2014 - 18:21
La star de la téléréalité, soupçonnée d'avoir blessé son petit ami Thomas Vergara d'un coup de couteau lors d'une dispute, était toujours en détention provisoire lundi soir à la maison d'arrêt de Versailles, où elle a été placée en isolement.
©Zacharie Scheurer/AP/Sipa
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Nabilla a passé sa deuxième nuit en prison et était toujours, ce lundi soir, en détention provisoire à la maison d'arrêt de Versailles (Yvelines), dans le quartier des femmes.

La jeune star de la téléréalité, soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau à son compagnon Thomas Vergara dans la nuit de jeudi à vendredi, a été mise en examen samedi soir pour "tentative d'homicide volontaire".

A la prison de Versailles, elle a été mise à l'isolement, pour éviter de côtoyer d'autres détenues (environ 70) qui, au courant de "l'affaire", pourraient l'agresser ou la racketter.

Autre raison, l'administration pénitentiaire veut s'assurer que Nabilla ne va pas  tenter de se suicider, et les surveillants effectuent donc des rondes régulières devant sa cellule.

Car la jeune femme de 22 ans est sous forte pression psychologique. Selon RTL en effet, elle aurait évoqué dans le bureau du juge d'instruction "les pressions psychologiques exercées par son compagnon et les coups dont elle serait la victime" régulièrement depuis le début de leur vie commune en 2013.

Elle aurait ainsi raconté sa "peur de mourir" à chaque fois que Thomas Vergara était sous l'emprise de la colère et la battait. Avant la dispute dans la nuit de jeudi à vendredi dans leur chambre d'hôtel de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le couple avait déjà eu, le 8 août à Coudoux (Bouches-du-Rhône), une autre violente altercation qui s'était soldée, déjà, par un coup de couteau infligé à Thomas Vergara, dans le dos.

Ces relations tumultueuses entre les deux fiancés et la volonté, de part et d'autre, de protéger son partenaire malgré ses excès, expliquent peut-être les versions différentes de l'affaire avancées par Nabilla depuis sa garde à vue: d'abord l'agression de trois hommes (version vite démentie par les faits), ensuite une auto-blessure accidentelle de Thomas, enfin un geste de légitime défense de Nabilla dans une dispute au cours de laquelle on ne sait pas qui tenait vraiment en main l'arme blanche.

Entre les deux amants très médiatisés, qui s'étaient connus en 2013 sur le tournage de la saison-5 de l'émission Les Anges de la téléréalité (NRJ12), existe "une situation de couple qui vraisemblablement était problématique", reconnaît l'avocat de Nabilla, Me Martin Desrues.

Si, en théorie, une détention provisoire peut durer un an en matière criminelle, il est probable que la starlette pourrait bénéficier, selon les spécialistes du droit, d'une libération avec contrôle judiciaire (obligation de pointer au commissariat et interdiction de quitter le territoire), assortie d'une interdiction d'approcher Thomas Vergara.

En attendant de connaître son sort immédiat et d'en savoir plus sur les progrès de l'enquête, la machine médiatique continue sa chevauchée fantastique sur les réseaux sociaux. Des sites pour la soutenir (ou la critiquer) ont vu le jour sur Facebook et ses fans se sont mobilisés en créant sur Twitter le hashtag #FreeNabilla.

Et il y a même des petits malins qui ne perdent pas le Nord: le site freenabilla.fr propose des tee-shirts à 25 et 30 euros, "100% coton Made in France", disponibles en gris ou en blanc, avec la discrète mention "Free Nabilla" à hauteur du sein gauche. Certains modèles sont disponibles avec le dessin stylisé d'une (forte) poitrine féminine.

Nabilla et Thomas, un couple tumultueux depuis 2013.

Commentaires

-