Russie: Vladimir Poutine serait atteint d'un syndrome d'Asperger selon un rapport du Pentagone

Diminution de l'empathie

Russie: Vladimir Poutine serait atteint d'un syndrome d'Asperger selon un rapport du Pentagone

Publié le :

Vendredi 06 Février 2015 - 14:34

Mise à jour :

Samedi 07 Février 2015 - 11:29
Le président russe pourrait souffrir du syndrome d'Asperger selon un rapport du Pentagone. Cette forme d'autisme se caractérise par des difficultés significatives dans les interactions sociales et… une nette diminution de l'empathie.
©Ria Novosti/Reuters
PARTAGER :
-A +A

C'est le site USA Today qui révèle cette affaire pour le moins étrange mais toute à fait sérieuse. Un rapport du Pentagone datant de 2008  assure que le président russe Vladimir Poutine souffrirait du syndrome d'Asperger, cette forme d'autisme caractérisée par des interactions sociales perturbées. Cette maladie l’obligerait à exercer un "contrôle maximum" de lui-même lorsqu’il traverse une crise. Un rapport qui apparaît étrangement en plein bras de fer entre Washington et Moscou sur fond de conflit ukrainien.

Les experts de la défense américaine en sont arrivés à cette conclusion en analysant des vidéos du président russe datées de 2000 à 2008, sans s'appuyer sur des analyses médicales et scientifiques comme des scanners neuronaux. Ils estiment que le développement neurologique de Vladimir Poutine aurait été interrompu au cours de son enfance, émettant même l'hypothèse d'un coup reçu au ventre par la mère de Poutine quand celle-ci était enceinte du futur président.

Toujours selon ce rapport, Vladimir Poutine affiche "une forte dépendance au combat, aux réactions froides" au lieu d'un comportement social nuancé.

Mais le Pentagone a minimisé l’importance du rapport, pour le moins bizarre, explique le quotidien USA Today, qui n’est jamais parvenu jusque sur le bureau du secrétaire à la Défense ou d’autres responsables militaires.

Le syndrome d'Asperger n'affecte en rien les capacités intellectuelles des personnes qui le possèdent, leur forçant simplement à une "maîtrise maximale" de son comportement. 

Vladimir Poutine souffrirait d'un symdrone d'Asperger selon un rapport du Pentagone.

Commentaires

-