Le cri d'alarme des salariés d'Air France: "Vous avez dit confinement, mais regardez donc!"

Le cri d'alarme des salariés d'Air France: "Vous avez dit confinement, mais regardez donc!"

Publié le 25/03/2020 à 14:50 - Mise à jour à 17:36
France Soir
PARTAGER :

Auteur(s): Un collaborateur d'Air France (anonymat demandé)

-A +A
Billet d'un salarié solidaire, demandant à rester anonyme de par la confidentialité demandée par la compagnie Air France.

"De qui se moque-t-on? "

Voici ce qui se passe encore dans nos aéroports français aujourd'hui pour rapatrier tous ceux qui étaient encore il y a quelques jours -inconscients ou pas- aux quatre coins du monde. 

Beaucoup de nos compatriotes ont eu et ont encore des comportements individualistes focalisés sur leurs "vacances non remboursables" ou leur période de confinement plus sympa à la campagne ou en bord de mer.

Où sont passés les low-cost, Turkish, Emirates et toute autre compagnie aux conditions sociales déplorables, que beaucoup -cadres, fonctionnaires, employés et autres- s’employaient à prendre allègrement en faisant remarquer que: "vous personnels Air France, les nantis, vous exagérez: vous êtes toujours en grève?  Les clichés faciles du AF (ndlr: AirFrance) bashing !

"En attendant, qui aujourd'hui risque sa vie pour les ramener chez eux?"

Comme à tous ceux qui assurent la continuité du service et qui se retrouvent en contact avec la population et comme à tous nos soignants, nous ne pouvons que témoigner de notre respect et de notre solidarité envers tous ces personnels Air France  que sont les navigants et personnels au sol dans les aéroports.

On peut bien évidemment comprendre la nécessité d'assurer la continuité des transports, au nom d'une économie à sauver, mais de grâce!, que celle -ci soit réellement encadrée avec les moyens appropriés: barriérage, contrôle du bien-fondé du déplacement, espacement dans les avions, aujourd'hui bondés pour les rapatriements et matériel de protection fourni au personnel (masques/lunettes/gants/plexiglas).

Il est important aujourd'hui de lancer un cri d'alarme, alerter nos autorités pour que cesse cette situation qui ne saurait perdurer, sans des conséquences catastrophiques (massacre programmé).

A lire aussi : Confinement total ou confusion générale ? Des questions sur le futur discours de Macron

Auteur(s): Un collaborateur d'Air France (anonymat demandé)


PARTAGER CET ARTICLE :


DISTANCIATION SOCIALE DE 1 M NON RESPECTEE - Aeroport Roissy Charles de Gaule le 24 mars 2020 en plein confinement - qui va prendre l'amende?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-