12 ou 16 ans, à quel âge la première carte bancaire ?

12 ou 16 ans, à quel âge la première carte bancaire ?

Publié le :

Jeudi 14 Novembre 2019 - 10:09

Mise à jour :

Jeudi 14 Novembre 2019 - 10:08
Preis_King / Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Volonté d’autonomie, désir d’être (un peu) adulte avant l’âge, apprentissage de la gestion d’un budget… Il n’est pas rare que les ados, et même les pré-ados, réclament leur propre carte bancaire. A partir de quel âge est-ce possible et dans quelles conditions ? 
 
Les enfants peuvent disposer de leur propre carte bancaire dès 12 ans. Celle-ci est proposée par la plupart des banques traditionnelles, mais il ne s’agit pas bien sûr d’une carte de type Visa telle que celle des parents. Les plus jeunes se voient proposer une carte de retrait à autorisation systématique. Portant le nom de V-Pay, Zen ou Kador, elle est généralement gratuite – volonté, sans doute, de fidéliser les clients au plus tôt.
 
A 12 ans, les autorisations parentales indispensables 
 
Avec ce type de cartes bancaires, le solde du compte est consulté avant n’importe quelle transaction et bien sûr aucun découvert n’est autorisé. De fait, ce sont les parents qui ouvrent et gèrent le compte, certaines banques demandant même qu’ils soient déjà clients chez elles. Ils fixent les plafonds et peuvent également limiter l’utilisation de la carte à de simples retraits. 
 
A première vue donc, l’adolescent peut courir gratuitement vers l’autonomie financière dès 12 ans. Il convient cependant de faire attention aux frais susceptibles de s’appliquer, liés à des options ou bien au retrait d’argent à des distributeurs n’appartenant pas à la banque qui détient le compte. 
 
En revanche, un mineur peut tout à fait ouvrir un livret d’épargne dès son douzième anniversaire. Une solution intéressante pour apprendre à mettre de l’argent de côté, en vue, par exemple, du financement du permis de conduire ou des futures études. Les retraits et les dépôts restent toutefois soumis à des autorisations parentales.
 
Son propre compte bancaire à 16 ans
 
A 16 ans tout change. Les jeunes ont le droit d’ouvrir leur propre compte bancaire, et de le gérer. Cet âge permet d’avoir une carte bancaire classique, un chéquier et de disposer librement des sommes disponibles sur les comptes courants comme sur les livrets d’épargne. Il est également possible de faire des virements. C’est donc à ce moment-là que débute réellement l’apprentissage de la gestion de l’argent.
 
 
Un bémol toutefois. Si le jeune est autonome quant à la gestion de son compte, les parents restent responsables des éventuels incidents et dettes jusqu’à la majorité de leur enfant. Il est donc fortement conseillé à ces derniers d’utiliser des plafonds sur la carte bancaire. 
 
Il faut également savoir qu’un compte bancaire pour mineur n’est pas gratuit. Les banques traditionnelles font logiquement des efforts en vue de fidéliser les jeunes, avec des tarifs à moins 50 % ou moins 75 %. Mais des frais s’appliquent tout de même. Cela peut-être aussi l’occasion, pour l’adolescent, d’apprendre à comparer les offres et à se servir d’un simulateur !
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les jeunes peuvent avoir une carte bancaire dès 12 ans, mais tout ne leur est pas permis

Fil d'actualités




Commentaires

-