5,1 millions de riches en France, mais qui sont-ils ?

5,1 millions de riches en France, mais qui sont-ils ?

Publié le 11/06/2020 à 09:27 - Mise à jour à 13:36
©Images Money/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Dans son premier « Rapport sur les riches en France », l’Observatoire des inégalités fixe le seuil de richesse à 3470 euros de revenus après impôts pour une personne seule.
 
Ce chiffre correspond en réalité au double du niveau de vie médian et ils sont un peu plus de 5 millions à franchir ce pallier. L’Observatoire des inégalités note donc que les riches représentent 8,2 % de la population, un taux équilibré avec celui des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté : 8 % des Français vivent avec moins de 867€ par mois. 
 
De grandes disparités sont constatées parmi ces 5 millions de personnes considérées comme riche, comme le précise le rapport :
 
« Notre seuil de richesse de 3470€ n’est qu’un seuil d’entrée dans le club des privilégiés »
 
Car il y a les riches… et les très riches. Le seuil de revenu du fameux 1 % de la population le plus riche est placé à 6650€ par mois, mais en réalité la majorité gagne plus de 15000€. Cette partie des Français est particulièrement avantagée puisque l’Observatoire des inégalités relève qu’elle bénéficie du niveau de vie le plus élevé d’Europe… derrière la Suisse tout de même. 
 
Un autre chiffre intéressant dans ce rapport concerne la répartition des richesses : les 10 % les plus riches (seuil de 3184€ de revenus après impôts) reçoivent un quart de l’ensemble des revenus  distribués chaque mois dans le pays. 
 
Revenus et patrimoines
 
Au-delà des revenus, le rapport se penche sur le niveau de patrimoine des personnes les plus riches pour parvenir à deux autres constats : si 16 % des ménages français possèdent un patrimoine d’au moins 49000€ - soit le triple du patrimoine médian -, notre pays compte 1,2 million de millionnaires, ce qui représente 4 % des ménages.
 
Dans ce club très fermé, le champion toutes catégories reste Bernard Arnault. Même après le choc boursier du Covid, le (grand) patron de LVHM est à la tête d’une fortune de 70 milliards d’euros. Cela peut paraître irréel, ce pour quoi l’Observatoire des inégalités fournit une comparaison édifiante. 
 
Bernard Arnault « possède l’équivalent de la valeur de l’ensemble des logements de la ville de Toulouse »
 
Des riches plus riches
 
L’enquête pourrait s’arrêter là faute de données statistiques sur les revenus comme sur le patrimoine, mais l’Observatoire des inégalités le relève : les riches se sont enrichis en vingt ans, avec notamment un creusement de l’écart de revenus avec les classes moyennes. Le niveau de vie annuel des 10 % de ménages les plus riches a progressé de 11664€.
 
Le constat est encore plus édifiant pour le patrimoine, puisque de 552700€, le patrimoine minimum des mêmes 10 % est passé à 1,279 millions d’euros. Ils possèdent aujourd’hui à eux seuls 55 % de l’ensemble du patrimoine français.  
 
Le rapport ne manque pas, cependant, de préciser que les dernières données datent de 2018 et ne peuvent donc pas prendre en compte « les mesures prises, par la nouvelle majorité, très favorables aux plus aisés », relevant la perte de 5 milliards d’euros de recettes fiscales chaque année. 
 
Portrait-robot
 
Les 10 % de Français les plus riches englobent un grand nombre de personnes relativement âgées, 69 % de plus de 50 ans pour la richesse en revenus. 82 % sont propriétaires de leur logement, 65 % n’ont pas d’enfants à charge et 51 % occupent des fonctions de cadre supérieur. 
 
Dans cette même fourchette, un ménage sur trois vit en région parisienne, un sur dix dans la capitale intra-muros. 
 
« Certains quartiers de l’ouest de Paris et plusieurs communes des Hauts-de-Seine, Neuilly-sur-Seine en tête, concentrent les plus haut revenus de France »
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


La richesse est évaluée par les revenus, mais aussi par le patrimoine

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-