Amazon: reste-il le leader du e-commerce en France malgré la crise du coronavirus?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Amazon: reste-il le leader du e-commerce en France malgré la crise du coronavirus?

Publié le 01/05/2020 à 10:35 - Mise à jour à 16:09
Rosebox Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Depuis le début du confinement, nombreux sont ceux qui ont eu recours aux plateformes de vente en ligne pour commander des articles indisponibles à la vente en raison des commerces fermés. Mais en France, la pandémie a fait trembler Amazon accusé de ne pas respecter les règles barrières sur ses sites. Cela a-t-il vraiment impacté la santé économique du géant américain? Selon une enquête de ProPublica,  Amazon s’en est en réalité très bien sorti, en privilégiant ses propres produits dans son moteur de recherche  au détriment de ceux des autres fournisseurs. Dans un contexte de fermeture de ses entrepôts jusqu’au 5 mai comment Amazon va-t-il sortir de la crise sanitaire?

Amazon privilégie ses propres produits pendant le confinement

Au moins aux Etats Unis, alors que plusieurs plateformes de vente en ligne s’effondrent, Amazon renforce sa position concurrentielle de manière à sortir encore plus fort de la pandémie. Pour s’assurer une position privilégiée, le géant aurait décidé au début de l'épidémie, alors que les consommateurs se livraient à des “achats de panique” massifs, de privilégier dans son moteur de recherche les fournisseurs garantissant les stocks les plus importants.
Les entreprises à court de stock sont pénalisées par la plateforme, qui ne les référence plus comme “meilleur vendeur”. Et même en cas de réapprovisionnement des stocks, le vendeur peut avoir du mal à retrouver ensuite sa place initiale au classement. De cette manière Amazon aurait d’un côté, mis en difficulté les plateformes concurrentes en monopolisant l'accès aux stocks de produits, et d’un autre côté, privilégié ses propres produits, car le géant du e-commerce garanti plus facilement des stocks importants.
Un porte-parole d'Amazon a déclaré que cette stratégie vise à éviter au client de sélectionner des produits en réalité indisponibles, ce qui arrange en réalité aussi les fournisseurs à court de stock. La société exclut donc toute volonté de privilégier ses propres produits.

 Amazon subit une chute majeure de sa part de marché  en France

En France, la cour d'appel de Versailles a donné raison le 24 avril aux syndicats qui réclamaient une réelle évaluation des risques de sécurité liés au nouveau coronavirus. Après l'annonce du tribunal de Nanterre et la fermeture d'une partie des entrepôts français d'Amazon,  le leader du e-commerce a subi la plus forte baisse de chiffre d’affaires de son histoire en France.
Selon un rapport Fox Intelligence, Amazon a atteint son point le plus bas de parts de marché  jamais enregistré. Mais toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises: Amazon Prime Now traverse la crise sans problèmes en Ile-de-France avec toujours près de 40% de parts de marché. 

Des masques pour une opération séduction

En raison de ces critiques et difficultés, la plateforme veut reconquérir son public et sa réputation, et vient pour cela d'annoncer le lancement d’une opération de séduction. Le géant du commerce compte se positionner comme acteur de la lutte anti-coronavirus en livrant 5 millions de masques FFP2 au ministère de la Santé, aux hôpitaux et aux EHPAD.
Concernant la sécurité dans ses entrepôts, Amazon déclare  être en train de mettre en place les recommandations du gouvernement : "Au-delà des mesures de distanciation sociale étendues à 2 mètres, nous avons par ailleurs assuré l’approvisionnement de matériel de protection, dont 27 000 litres de gel hydro-alcoolique et plus de 1,5 million de masques à l’usage de tous nos collaborateurs ".

 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


En France, la cour d'appel de Versailles a donné raison le 24 avril aux syndicats qui réclamaient une réelle évaluation des risques de sécurité liés au nouveau coronavirus

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-