Attentat en Tunisie: les vacanciers annulent en masse

Attentat en Tunisie: les vacanciers annulent en masse

Publié le :

Mardi 30 Juin 2015 - 10:30

Mise à jour :

Mardi 30 Juin 2015 - 10:34
Suite à l'attentat qui a fait 38 morts sur une plage de Sousse, vendredi 26, de nombreux touristes ont décidé d'annuler leurs vacances en Tunisie. Une catastrophe pour ce pays dont l'économie dépend en grande partie du tourisme.
©Zoubeir Souissi/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Les terroristes auraient-ils gagné? Au lendemain de l'attentat qui a fait 38 morts, dont de nombreux touristes anglais, sur une plage de Sousse en Tunisie, les vacanciers annulent en masse leurs vacances dans le pays, déjà lourdement frappé par l'attaque contre le musée du Bardo (21 morts), en mars dernier. Symbole de la psychose suscitée par le terrorisme, c'est aussi une très mauvaise nouvelle pour la Tunisie où le tourisme est l'un des premiers secteurs de l'économie.

"On estime les demandes de report pour les départs de juillet entre 75% et 80% des réservations", assure ainsi le président des syndicats des agences de voyages françaises Jean-Marc Mas cité par France Info. Selon lui, cela représente entre 6.000 et 7.000 séjours annulés suite à l'attaque perpétrée à Sousse, vendredi 26. Un constat plus lourd encore pour ce qui est des tour-opérateurs, qui annoncent pour leur part de 25% à 50% d'annulation soit quelques 6.000 à 12.000 réservations, sur un total d'environ 50.000 en juillet.

La menace terroriste est belle et bien la source du problème. Jean-Marc Mas indique ainsi que les vacanciers "se tournent vers des destinations qui sont +non musulmanes+". Une catastrophe pour la Tunisie, qui a déjà chiffré "un manque à gagner d'au moins un milliard de dinars (450 millions d'euros, NDLR) pour l'année", selon la ministre du Tourisme Selma Elloumi Rekik.

Une catastrophe pour l'économie de ce petit pays où le tourisme et les activités dérivées représentent près de 15% du PIB et 400.000 emplois.

 

Les annulations représenteraient une perte d'au moins 450 millions d'euros sur 2015, selon la ministre tunisienne du Tourisme.


Commentaires

-