Autonomie des seniors: une aide de 5000€ pour adapter la salle de bains

Autonomie des seniors: une aide de 5000€ pour adapter la salle de bains

Publié le 29/01/2020 à 11:18
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Une aide financière jusqu’à 5000€ peut être accordée aux seniors en perte d’autonomie pour l’aménagement d’une salle de bains. 400 000 chutes par an dont 6500 mortelles pourraient être ainsi évitées. 
 
Entendant mettre en œuvre une «stratégie globale», la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn prépare toujours son projet de loi sur la dépendance, annoncé pour fin 2019, repoussé de quelques mois, et donc attendu en 2020. D’ici là, c’est le ministère de la Cohésion des territoires qui met la main à la poche: il s’engage sur une enveloppe d’un milliard d’euros destinée à aider les seniors français à aménager leur salle de bains. 
 
 
400 000 chutes par an 
 
Glissades, ouvertures non adaptées, franchissement de seuils, force est de constater que près de la moitié des chutes de personnes âgées se produisent dans cette pièce. De tels accidents touchent 400 000 seniors chaque année en France, causant le décès de plus de 6500 d’entre eux. Deux fois plus que les accidents de la route!
 
La solution passe donc par l’aménagement de salles de bains adaptées, d’où l’aide mise en place par le biais d’Action Logement. Le coup de main financier peut atteindre 5000€ et porte sur trois opérations: la fourniture et la pose d’une douche avec un receveur extra-plat ou une solution carrelée avec un indice à la glissance supérieur ou égal à PN12, d’un lavabo pour personnes à mobilité réduite ou d’une cuvette de WC rehaussée avec son réservoir et une barre d’appui ergonomique. 
 
Des aménagements complémentaires comme la pose d’une porte ou d’une paroi de douche, d’un siège de douche, de barres d’appui, d’un revêtement de sol adapté, l’élargissement de la porte des sanitaires ou encore l’installation d’un éclairage de sécurité peuvent aussi être pris en compte. 
 
Quelles conditions pour en bénéficier
 
L’aide financière proposée s’adresse aux personnes âgées de plus de 70 ans retraitées d’une entreprise privée comme aux salariés du secteur privé en perte d’autonomie. Les propriétaires bailleurs dont les locataires correspondent à ces profils, ainsi que des enfants salariés du secteur privés hébergeant une personne âgée, peuvent également demander ce coup de pouce financier. 
 
Le logement doit constituer la résidence principale de la (ou des) personne(s) concernée(s) par les nouveaux équipements. Enfin, cette aide est soumise à conditions de ressources. Le plafond s’établit par exemple à 2307€ par mois pour une personne seule, 3386€ pour un couple en Ile-de-France, respectivement 1756€ et 2568€ dans les autres régions. 
 
Les personnes intéressées peuvent tester leur éligibilité et remplir leur demande sur le site Action logement.
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La perte d'autonomie implique un aménagement de sa salle de bains pour éviter les chutes

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-