Cecilia Malmström sur le traité transatlantique "les produits interdits dans le marché européen resterons interdits"

Commerce transatlantique

Cecilia Malmström sur le traité transatlantique "les produits interdits dans le marché européen resterons interdits"

Publié le :

Lundi 15 Décembre 2014 - 08:53

Mise à jour :

Lundi 15 Décembre 2014 - 10:59
La Suédoise Cecilia Malmström est membre de la Commission Juncker et est chargée de la négociation du traité transatlantique entre les Etats-Unis et l'Europe. Un traité qu'elle espère voir conclu avant la fin du second mandat de Barack Obama en 2016.
©Europe-1/Twitter
PARTAGER :
-A +A

La solution aux flux migratoires en Méditerranée

"Il n'y a pas de solution facile. Nous avons beaucoup de gens qui fuient les conflits mais il faudra partager la responsabilité".

"Cinq ou six pays prennent en charge cela, notamment l'Italie, l'Allemagne, la Suède et les Britanniques. (…)

"Nous avons une responsabilité morale de les recevoir. Ils peuvent contribuer à nos économies, à nos sociétés. Les immigrés peuvent être une vraie chance, ils veulent s'intégrer. Beaucoup d'entre eux ont une qualification".

 

Le gouvernement suédois mis en minorité par l'extrême droite

"Le gouvernement n'avait pas de majorité la nuit de l'élection donc l'extrême droite l'a fait tomber. La droite, le centre et la gauche ont un cordon sanitaire envers la droite extrémiste, il faudra donc voir comment composer avec la nouvelle majorité".

"En Suède, les étrangers ont le droit de vote depuis les années 70. Aujourd'hui ils votent comme les Suédois en général".

 

Les négociations entre Européens et Américains sur le futur traité transatlantique

"C'est une chance pour l'Europe et la France. Nous, en Europe, nous vivons encore dans la crise. La France a beaucoup de potentiel. Le vin, le fromage, le chocolat mais aussi l'ingénierie."

"Nous discutons pour élargir le marché américain au marché européen. Il faudra perfectionner le marché européen et il est plus intégré que le marché américain."

"L'Europe et les Etats-Unis, nous sommes deux puissances très fortes qui négocions en tant qu'amis pour renforcer nos économies."

"La croissance viendra de l'Inde, du Japon et il faut donc ouvrir le marché".

 

La sécurité des produits alimentaires venus des Etats-Unis

"Les produits interdits dans le marché européen (l'usage des antibiotiques et des hormones notamment NDLR) resterons interdits. Nous contrôlons tout cela en Europe."

"Nous protégerons l'audiovisuel qui est exclu du mandat et les servies publics financiers sont aussi exclus."

 

Les Etats-Unis qui pourraient se tourner vers l'Inde ou la Chine en cas d'échec des négociations européennes

"Nous négocions aussi avec ces pays. C'est à l'extérieur de l'Europe où il y a la croissance."

"Il faut vaincre nos peurs en toute transparence et avec le dialogue."

"Nous (les élus européens NDLR) sommes là pour les Européens, nous sommes contrôlés par les Etats, les instances européennes et les citoyens européens".

"Nous nous sommes engagés à mettre plus de documents de la négociation sur Internet".

"Nous aimerions un accord avant 2017 mais je ne sais pas encore si c'est possible".

 

La commissaire européenne Cecilia Malmström était l'invité d'Europe 1 ce lundi 15.

Commentaires

-