CGT: Thierry Lepaon poussé à la démission par deux puissantes fédérations

CGT: Thierry Lepaon poussé à la démission par deux puissantes fédérations

Publié le :

Samedi 13 Décembre 2014 - 09:41

Mise à jour :

Samedi 13 Décembre 2014 - 09:41
Les fédérations des Services publics et de la Santé, les deux plus importantes de la CGT, exigent la démission du secrétaire général Thierry Lepaon. Ce dernier semble plus que jamais en sursis à la tête du syndicat.
©Benoit Tessier/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

"La meilleure solution pour rassembler la CGT est la démission de Thierry Lepaon". Les mots sont durs et vont droit au but. Dans un texte dévoilé vendredi 12, la puissante fédération cégétiste des Services publics réclame clairement le départ de Thierry Lepaon. Et ce alors que ce dernier compte bien résister à la fronde qui le vise suite aux différentes affaires dévoilées par la presse qui l'ont éclaboussé.

Le texte de la fédération n'y va pas par quatre chemins: "compte tenu de ses responsabilités et de l'incapacité dans laquelle il se trouve d'assumer ses missions de secrétaire général, (son) départ est inéluctable". Pire, la démission du secrétaire général cégétiste est réclamée "dans les plus brefs délais". Sans attendre, donc, la réunion du 13 janvier 2015 du Comité confédéral national (CCN, le parlement de la CGT), seul organe habilité à débarquer son numéro 1.

La fédération insiste encore en précisant dans son texte qu'elle sera porteuse d'un "mandat de révocation" à l'encontre de Thierry Lepaon au CCN si celui-ci n'était pas parti de lui-même auparavant. Enfin, elle demande la mise en place "de manière transitoire (d')une forme de direction collégiale" pour diriger le syndicat en attendant la désignation d'un nouveau secrétaire général.

Ce positionnement va peser lourd dans la balance car cette fédération, forte de plus de 80.000 adhérents, est la plus importante de la CGT. D'autant que, selon le site Atlantico, la fédération de la Santé, la deuxième en nombre d'adhérents (74.000), serait sur la même ligne.

Au total, ce sont donc les représentants de plus de 20% des adhérents cégétistes qui réclament le départ de Thierry Lepaon.

 

Deux fédérations de la CGT représentant plus de 20% des adhérents réclament le départ de Thierry Lepaon.


Commentaires

-