Comment le coronavirus pousse les municipalités à réinventer l’espace public ?

Comment le coronavirus pousse les municipalités à réinventer l’espace public ?

Publié le 04/05/2020 à 09:55 - Mise à jour à 14:35
KURT DESPLENTER / Belga / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le monde d’après sera différent de celui d’avant confinement souligne régulièrement le Premier Ministre, Edouard Philippe. Et, pour organiser le quotidien des Français après le 11 mai, les maires et les autorités locales sont en première ligne.

Les grandes villes de France élaborent de nouvelles règles, dessinant un nouveau cadre de l’espace urbain.

A Lyon comme à Nancy, priorité à la santé des citoyens

Dans toutes les grandes métropoles de France, les équipes municipales travaillent d’arrache-pied pour réaménager les écoles, mais aussi les transports publics. A Nancy, dans un des départements lorrains durement impacté par l’épidémie, un vaste plan vélo se prépare pour permettre aux habitants de ne pas se presser dans les tramways et autres bus de l’agglomération. La même réflexion est en cours à Lyon.

A Pau comme à Nice, la distribution de masques à toute la population fait partie des priorités, alors qu’à Grenoble, la mairie a rendu l’accès gratuit aux douches municipales jusqu’à fin mai. Un geste d’hygiène, mais aussi de solidarité envers les sans-abris notamment.

Repenser l’espace public pour réinventer la ville

 A Paris, l’espace public est aussi repensé en tenant compte de l’épidémie actuelle et des éventuelles crises à venir. Installer des distributeurs de gel hydroalcoolique, élargir les trottoirs, … toutes les options sont sur la table, et chaque municipalité rivalise d’imagination pour sécuriser cet espace public.

Alors que le confinement était décidé au lendemain du premier tour des élections municipales, le déconfinement ne se fera pas sans une prise en compte des exigences sanitaires de la population. Ce retour de l’hygiène dans l’espace public fera partie, à n’en pas douter, du thème des prochaines campagnes municipales. Un débat qui concentre l’attention des citoyens et des autorités publiques, tous à la recherche d’informations fiables et pertinentes, un autre qualificatif des « aimants » de l’information.

 

A lire aussi : Le manifeste de FranceSoir, nos experts c'est vous!

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les villes désertées pendant le confinement, un espace public à réimaginer

Fil d'actualités Tendances éco