Comment faire face à la surcharge sur le net?

Comment faire face à la surcharge sur le net?

Publié le 19/03/2020 à 12:01
artefibre.arcep.fr
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Avec la majorité de la population en télétravail, la charge sur les réseaux est inédite. A cela s'ajoute le téléchargement de films pour nos soirées confinées. Nos infrastructures seront-elles assez solides et puissantes pour supporter toutes ces connexions simultanées?

En cette période de séjour forcé à domicile, nous ne sommes pas démunis, grâce aux services en ligne: des centaines d’heures de films et de séries, des cours en ligne, des heures de vidéo conférence multipliées à l'infini… Nous avons remplacé nos échanges physiques par les virtuels, et des données naviguent par les réseaux à des vitesses et débits jamais vus, qui permettent de rester connecté malgré le confinement.  Surchauffe sur le net? 

A lire aussi: Coronavirus: un gag sur internet provoque une pénurie de préservatifs

Les FAI sont prêts à encaisser la surcharge

Les fournisseurs d'accès Internet (FAI) Bouygues, Orange, SFR, et Free se montrent confiants dans les capacités en période de confinement, et pensent pouvoir assurer les connexions tant pour le travail que pour le divertissement.  “Nous sommes déjà bien dimensionnés pour le pic de connexion habituel en fin de journée et les week-ends, où le grand public peut se connecter à des applications gourmandes en données",  confie Jean-Paul Arzel, directeur réseau chez Bouygues Telecom.

La plupart des opérateurs considèrent que le télétravail généralisé ne représentera rien d' autre qu’un déplacement de la connexion du lieu de travail vers le domicile. SFR indique avoir constaté cette absence de surcharge due au télétravail pendant les dernières grèves des transports. Mais rien n’est dit des connexions supplémentaires des étudiants qui suivent leurs cours à distance, regardent des vidéos ou jouent en ligne au lieu d’étudier.

La priorité: pouvoir travailler, étudier, vivre et communiquer

Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms (FFT) a déclaré que la bande passante doit être prioritairement réservée au travail, aux études et aux échanges sociaux, et non pas aux (vous l’avez deviné) films, séries ou jeux en ligne, pour éviter le black out d’Internet.
Arthur Dreyfuss explique sur LCI qu’il faut donc assumer une responsabilité collective, pour que tous puissent continuer à travailler et apprendre depuis la maison sans problème.

Consommation massive de films en SVOD

En Espagne, pays particulièrement bien équipé en fibre optique y compris en milieu rural, les opérateurs ont dû demander  plus de retenue en terme d’utilisation du réseau car les téléchargements de films ou le gaming ont explosé ces derniers jours, depuis le début du confinement total. Telefónica, leader du secteur, a déclaré que depuis le 9 mars, le trafic a augmenté de 3 TB/s sur leur réseau IP, soit 26 % de plus que le volume habituel. Cela représente l'équivalent de 1.500 heures de films en HD par seconde. Le trafic provenant des messageries s'est aussi multiplié par 5 sur WhatsApp!

Qui est responsable de la modération des connexions?

Les opérateurs doivent-ils réguler le débit en fonction des activités? Ou bien est-ce la responsabilité des internautes de consommer la bande passante avec parcimonie? Selon la FFT, les opérateurs peuvent voir en temps réel l’activité de leur réseau, et si cela leur semble nécessaire (par exemple pour faire passer le télétravail en priorité par rapport aux sites de divertissement) ils sont en mesure d'adapter la taille de la bande passante, pour pouvoir absorber au mieux les pics de consommations. Le site Numerama rappelle que dans ce cas, ces mesures d’adaptation devront être transparentes, non discriminatoires et proportionnées, ainsi que non fondées sur des considérations commerciales. Cependant, pour l'heure, une telle mesure n'est pas envisagée, assurent les fournisseurs d'accès à Internet (FAI).

Quelques gestes peuvent assurer une meilleur disponibilité du réseau

Vous l’avez compris, en ces moments de crise sanitaire, il est important de faire un usage raisonné et responsable du réseau Internet. Si l'on rencontre des problèmes de connexion, l’Arcep donne ici quelques conseils pour l’optimiser, comme ne pas se connecter uniquement en 4G à la la maison, mais toujours passer par le wifi de votre box, qui est plus puissante (même pour appeler).

 

A lire aussi: L’industrie du X se met à l'heure du coronavirus 

 

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Carte des déploiements de la fibre optique (FttH) au 5 mars 2020: L’équipement de votre lieu de confinement au niveau de fibre est moins puissant en dehors des grandes agglomérations

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-