Consommer local avec un panier hebdomadaire sur commande

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Consommer local avec un panier hebdomadaire sur commande

Publié le 14/01/2020 à 08:46 - Mise à jour le 15/01/2020 à 09:12
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Manger mieux et favoriser l’agriculture de proximité, c’est possible grâce aux structures proposant des paniers hebdomadaires remplis de produits frais et de saison. Une nouvelle forme de marché de quartier en quelque sorte mais à volonté et sans faire la queue dans le froid devant les établis de fruits et légumes.
 
Les habitudes de consommation des Français évolueraient résolument vers une alimentation plus "responsable" et plus locale. 79 % des personnes déclarent ainsi acheter «systématiquement ou souvent» des produits locaux. C'est ce que vient de révêler une étude de l’Observatoire Cetelem.
 
 
Composer son panier sur le web
 
Si l’on excepte les rayons des grandes surfaces de plus en plus garnis de ces produits issus de la région, comment consommer local? L’une des solutions est le panier hebdomadaire aujourd’hui proposé par de nombreuses structures, y compris sur le web. Les sites vendant des paniers malins et autres paniers fermiers se multiplient. Il convient évidemment de privilégier ceux qui travaillent en circuit court.
 
Le principe: on constitue et on commande son panier sur internet, puis on passe le récupérer au jour J dans un point relais. En la matière, le réseau La Ruche qui dit Oui s’est particulièrement développé ces dernières années. L’avantage est que les structures du réseau proposent de choisir entre des produits variés venant exclusivement de producteurs locaux, viandes et charcuteries, fruits et légumes, mais aussi miels, produits laitiers, etc. On compose son panier et on le récupére une fois par semaine. 
 
Des paniers bio et solidaires
 
Autre solution de paniers hebdomadaires pour consommer mieux et local, les structures proposant des abonnements annuels. Là encore, les familles profitent de paniers bien remplis, sans pourtant avoir toujours le choix de leur contenu. Les AMAP – Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne – pratiquent ce type de formules et ont même été précurseurs. 
 
Autre exemple, le réseau Cocagne. Le principe est différent puisque les structures de cette association conjuguent insertion professionnelle et agriculture biologique. Elles sont en effet productrices de légumes biologiques et emploient des salariés en insertion pour les mettre ou les remettre sur la voie du travail. Les adhérents, eux, sont invités à venir chaque semaine retirer leur panier de légumes de saison. Ils n’ont pas le choix des produits contenus, mais c’est là aussi tout le plaisir de la découverte ! 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les paniers sont remplis de légumes de saison et locaux

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-