Crédit immobilier en France : des risques pour le marché ?

Crédit immobilier en France : des risques pour le marché ?

Publié le :

Lundi 21 Octobre 2019 - 10:37

Mise à jour :

Lundi 21 Octobre 2019 - 10:37
LIONEL BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

La baisse des taux généralisée n’est pas sans conséquence sur la santé des établissements financiers en France. C’est ce que révèle une étude du Ministère de l’économie, qui annonce cependant une sécurisation de tous les risques dans les prochains jours.

 

Depuis plusieurs semaines, des spécialistes se font entendre sur des menaces pesant sur le marché immobilier français d’un point de vue purement financier. Il ne s’agit plus de dénoncer la constitution d’une bulle immobilière mais bien de prévenir des risques pesant sur le crédit immobilier en France. Un premier avertissement avait été adressé à 5 pays européens, dont la France par le Comité européen du risque systémique (CERS). L’immobilier résidentiel était pointé du doigt avec les risques pesant sur les établissements financiers notamment.

 

Bercy souhaite sécuriser le marché immobilier pour les Français et les banques

Les menaces ont été identifiées par le Ministère de l’économie, après la publication , le 1er octobre dernier, du diagnostic sur le crédit immobilier en France. Ce rapport, publié sous l’égide du Haut Conseil de la Stabilité financière, commence par souligner l’effervescence du marché immobilier français, qui se porte bien.

Pourtant, trois risques principaux ont été identifiés par ce rapport :

  • L’endettement des ménages croit de manière importante, ce qui implique une baisse de la solvabilité des emprunteurs. Le risque pour les citoyens pourrait se propager aux établissements financiers si cette dégradation s’accentuait.
  • Les bénéfices des établissements financiers liés à ces emprunts immobiliers ont considérablement baissé ces dernières années
  • Enfin, la baisse des taux fait peser une autre menace : à une époque où les taux négatifs ne sont plus une utopie, cette baisse durable des taux pourrait entrainer les emprunteurs à renégocier leur emprunt. Et cette renégociation dégraderait un peu plus la rentabilité pour les établissements financiers.

 

A lire aussi : Crédit immobilier: ce qu'il vous coûtera de mentir à votre banque

 

Face à ce constat, le Haut Conseil de la Stabilité financière a décidé de réagir en soulignant que toutes les actions pertinentes seront étudiées avec les acteurs de ce marché du crédit immobilier. Et preuve, que le Ministère de l’économie ne veut pas laisser la situation devenir plus périlleuse, il a déjà été souligné que les mesures adéquates et concertées seraient adoptées d’ici au 4 novembre prochain.

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Le marché immobilier, des risques sur les emprunts ?

Commentaires

-