Petites taxes : Bercy poursuivra son ménage en 2020

Petites taxes : Bercy poursuivra son ménage en 2020

Publié le 05/12/2019 à 11:10 - Mise à jour le 09/12/2019 à 09:50
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Saviez-vous qu'il existe aussi une taxe sur le vapotage? Dix-huit petites taxes, rapportant moins de 150 millions d’euros par an à l’État, seront supprimées en 2020. Il en reste encore plusieurs dizaines. 
 
Après la taxe sur les farines ou encore celle sur l’ajout de sucre à la vendange, notamment, en 2019, le gouvernement continue à s’attaquer aux petites taxes. Dix-huit d’entre elles seront supprimées en 2020, dont la plupart sont ignorées du grand public – et parfois même des professionnels concernés : taxes sur le vapotage, le permis de conduire, les commerces ambulants et les foodtrucks, les voyageurs de commerce, les premières ventes de dispositifs médicaux...
 
Certaines de ces taxes, à l’image de la redevance sur les petits producteurs d'éléctricité, n’ont même jamais été appliquées. Il n’est en effet pas certain qu’elles soient en conformité avec le droit européen !
 
Au total, la suppression de ces dix-huit taxes représentera un manque à gagner de 256 millions d’euros pour l’État. En ajoutant les vingt-six qui ont disparu en 2019 et celles qui passeront aux oubliettes en 2021, on arrive à un total de 597 millions d’euros qui ne rentreront pas dans les caisses  publiques. 
 
Quarante années pour toutes les supprimer
 
Ce que Bercy appelle les « petites taxes », ce sont celles qui génèrent chaque année moins de 150 millions d’euros de recettes fiscales. En 2014, un rapport de l’IGF (Inspection générale des finances) en avait recensé… 192, représentant 5,2 milliards d’euros versés dans les caisses de l’État.`
 
 
La suppression de certaines de ces petites taxes entre dans le cadre du plan Actions publiques 2022. Lancé en 2017, ce programme a pour ambition « d’accélérer la transformation publique », notamment maîtriser la dépense publique en optimisant les moyens. Selon le ministère de l’Action et des comptes publics, la réduction de ce type de prélèvements « vise à simplifier le droit fiscal, à alléger la pression fiscale et les formalités déclaratives, et à réduire les coûts de recouvrement ». 
 
Mais à ce rythme, soulignait dès l’an dernier le think tank Fondation iFRAP, il faudrait quarante années pour toutes les supprimer. 
 

 

 
 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

Soutenez FranceSoir dès 1€ >



PARTAGER CET ARTICLE :


Le ministère de l'Action et des comptes publics supprime dix-huit petites taxes

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-