Fortnite part en guerre contre Apple et Google

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fortnite part en guerre contre Apple et Google

Publié le 14/08/2020 à 13:05 - Mise à jour à 14:26
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le hashtag #freefortnite fait un tabac sur Twitter. L’application Fortnite, jeu phare d’Epic Games, a disparu de l’App Store et du Google Play Store. En réalité, les deux géants sont tombés dans un piège. On vous explique comment. 
 
C’est Epic Games qui a déclenché les hostilités jeudi 13 août en installant un mode de paiement alternatif pour l’achat de V-Bucks. Ces derniers permettent aux joueurs d’acquérir des armes, des skins (personnages), des danses, des pass…
 
A 9,99€ les 1000 V-Bucks, cela va très vite. D’autant qu’Apple impose une commission de 30% sur les achats via l’application. Et cela n’est pas du goût d’Epic Games, qui a donc proposé une alternative et suscité la réaction immédiate d’Apple, puis de Google - aux mêmes causes les mêmes effets.
 
Mais en réalité, Epic Games s’attendait (et espérait) cette « punition », et on peut même dire que l’éditeur a tendu un véritable piège aux deux géants. Ce blocage lui permet en effet de déposer plainte pour abus de position dominante et pratiques anticoncurrentielles.
 
« Apple est devenu ce contre quoi il pestait autrefois. Le monstre qui veut contrôler les marchés, bloquer la concurrence et étouffer l’innovation »
 
Et l’éditeur de Fortnite de prendre les consommateurs à témoin en diffusant une vidéo qui rappelle la publicité historique de lancement d’Apple, inspirée du roman « 1984 » de George Orwell. C’était l’époque où Steve Jobs voulait briser… le monopole d’IBM. 
xx
Et les joueurs dans tout ça ?

C’est spectaculairement bien joué de la part de Fortnite – même si l’on présume qu’il s’agit autant d’une affaire de gros sous que d’éthique -, d’autant que la vidéo s’accompagne d’un hashtag (très) viral : #freefortnite.
 
En attendant, que se passe-t-il pour les centaines de millions de joueurs ? Ceux qui ont déjà (ou ont eu) un compte Fortnite sur leur smartphone peuvent continuer à sauver le monde, même s’ils ne devraient pas bénéficier de mises à jour. Pour les nouveaux joueurs, le site spécialisé 01net.com a déjà trouvé une solution. 
 
Ce vendredi matin, Epic Games va encore plus loin en les incitant à demander un remboursement de leurs achats in-app. Cette requête s’inscrit dans l’invitation baptisée « Rejoignez le combat contre la taxe ». 
 
Outre les joueurs, des développeurs comme ceux de Tinder et de Spotify ont déjà annoncé leur soutien à l’éditeur de Fortnite.
 
Et cela tombe pile au moment où le sénat américain comme l’Union européennes lancent des enquêtes sur les pratiques anticoncurrentielles d’Apple et de son App-store. 
 

 

 

 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Epic Games a déclaré la guerre via son jeu Fortnite

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-