Impôts sur les revenus 2020: dates limites et nouveautés de votre déclaration

Impôts sur les revenus 2020: dates limites et nouveautés de votre déclaration

Publié le 04/06/2020 à 15:11 - Mise à jour à 15:30
© Fred TANNEAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Jusqu’à quelle date effectuer votre déclaration de revenus selon votre département de résidence ? Quelles sont les nouveautés de l’année et notamment le fonctionnement de la déclaration pré-remplie et le prélèvement de l’impôt à la source ? Zoom sur la déclaration de revenus 2020.

Selon la région dans laquelle vous résidez, il ne vous reste qu'un jour à 8 jours avant d’envoyer votre déclaration de revenus. La date limite est en effet fixée au 4 juin (pour les départements 1 à 19 et étranger), au 8 juin (pour les départements 20 à 54) et au 11 juin pour les départements 55 à 976. Les personnes qui déclarent leurs revenus sur papier ont cette année un délai supplémentaire, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 : ils devront renvoyer leur déclaration par courrier avant le 12 juin, cachet de la Poste faisant foi.

Vous avez certainement reçu une déclaration pré-remplie par La Poste via le site impots.gouv.fr. Elle comporte déjà vos revenus salariés, votre retraite ou les intérêts et dividendes le cas échéant. A noter que la déclaration de revenus 2020 détaille déjà les sommes déjà prélevées au titre du prélèvement à la source. N’oubliez pas, cependant, de vérifier que les sommes reportées sont bien exactes.
Sans oublier que, dès cette année, d’autres types de revenus figurent d’ores et déjà sur cette déclaration pré-remplie : les revenus de capitaux mobiliers, les plus-values mobilières ainsi que les dépenses éligibles au crédit d’impôt « service à la personne » qui ont été déclarés via les dispositifs Cesu ou Pajemploi.

Vérifier votre déclaration tacite avant sa validation automatique
Si toutes ces informations pré-remplies sont exactes, il ne vous reste plus rien à faire ! Le Trésor Public met en effet en place cette année la « déclaration tacite » qui permet une validation automatique en cas de non-retour de votre part.

Cependant, veillez à ce que tous les points qui pourraient ouvrir droit à une déduction fiscale ou à un crédit d’impôt soient bien exploités.

Pensez à déduire vos frais de garde et de services à la personne
Si vous avez des jeunes enfants à charge, songez à déduire les éventuels frais de garde (chez une assistante maternelle ou en crèche par exemple), mais aussi chez vous : les frais engagés pour la garde des enfants de moins de 6 ans donnent en effet droit à un crédit d’impôt de 50%.
Si vous recourez aux services d’un employé à domicile déclaré via les dispositifs Cesu et Pajemploi, vous pourrez également prétendre à recevoir un crédit d’impôt, dans la limite de 12 000 à 15 000 euros engagés, selon la composition du foyer fiscal.

Une case spéciale pour les dons à Notre-Dame et les heures supplémentaires
Vous avez des dons à des associations en 2019 ? N’oubliez pas de les déclarer ! Notez que les dons effectués pour soutenir la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l’incendie d’avril 2019 font l’objet d’une nouvelle case spécifique (7UE). Ils ouvrent en effet droit à une réduction d’impôt exceptionnelle égale à 75% des versements, dans la limite de 1000 euros.

Autre nouveauté à noter : si la défiscalisation des heures suplémentaires a été annoncée en 2019 (dans la limite de 5000 euros par an) suite à la crise des gilets jaunes, celles-ci doivent être déclarées dans les cases 1GH et 1JH de la déclaration de revenus. Elles doivent en effet être prises en compte dans le calcul du revenu fiscal de référence.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les déclarations de revenus doivent être renvoyées au plus tard le 4, le 8 ou le 11 juin, selon les départements

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-