La confiance des ménages en hausse en décembre

C'est bon pour le moral

La confiance des ménages en hausse en décembre

Publié le :

Mardi 06 Janvier 2015 - 14:11

Mise à jour :

Mardi 06 Janvier 2015 - 14:23
Les chiffres mensuels de l'Insee sur la confiance des ménages ont été publiés ce mardi. Ils sont globalement en hausse mais restent inférieurs à la moyenne. Si les Français sont plus satisfaits de leur situation actuelle, ils restent méfiants face à l'avenir, notamment sur la question du chômage.
©Régis Duvignau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Si les Français trouvent que leur situation s'est relativement améliorée, ils restent circonspects sur l'avenir. C'est ce qu'on peut retenir des chiffres de décembre 2014 du baromètre de l'Insee sur la confiance des ménages. Pour le deuxième mois consécutif, le moral des Français s'améliore. Il avait déjà augmenté de deux points en novembre 2014 et progresse de la même façon en décembre.

Certes, tout n'est pas rose et le chiffre reste négatif avec 90 points, 100 représentant la moyenne du moral des ménages depuis 1987. Mais l'opinion des ménages sur leur situation actuelle, notamment financière, s'améliore. C'est davantage la confiance dans un avenir meilleur qui reste fade.

Ainsi leur opinion sur leur situation financière passée grimpe de six points, atteignant le plus haut niveau depuis février 2013. Quant à celle sur leur situation financière future, elle grimpe de trois points, atteignant un niveau inégalé depuis plus de quatre ans. De même les Français sont plus satisfaits de leur capacité d'épargne (+4 points).

Leur confiance en l'avenir reste cependant relative. Ils sont moins nombreux à considérer comme "opportun de faire des achats importants" en ce moment (-2 points). De même, l'opportunité d'épargner prend neuf points. Et si ce chiffre est à la hausse, la volonté de mettre de l'argent de côté signifie que les Français se préparent à une période de vaches maigres.

Paradoxalement, leur opinion sur le niveau de vie futur est en progression, de même qu'ils sont de moins en moins nombreux à anticiper une hausse des prix. Des chiffres encourageants, même si en dehors de l'épargne, ils restent tous inférieurs à la moyenne.

La véritable crainte des ménages reste encore et toujours le chômage. Elle augmente de trois points après avoir déjà connu une légère hausse (un point) en novembre. Inverser la courbe du chômage sera donc définitivement l'enjeu pour satisfaire les Français dans les mois et les années à venir.

 

Le moral des ménages s'améliore mais reste en dessous de la moyenne en décembre 2014.

Commentaires

-