La rentrée dans les entreprises, ce sera avec le masque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La rentrée dans les entreprises, ce sera avec le masque

Publié le 18/08/2020 à 14:59 - Mise à jour à 15:30
© Thomas SAMSON / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Ateliers, open spaces, coins détente, couloirs, salles de réunion… Les dirigeants et salariés des entreprises françaises devront porter un masque en permanence à partir du 1er septembre.
 
La ministre du Travail Elisabeth Borne l’a annoncé ce mardi matin aux partenaires sociaux, lors d’une vision conférence. Une seule exception sera accordée à cette règle, pour les personnes qui travaillent dans des bureaux individuels – lorsqu’elles restent à leur poste. 
 
« Il est nécessaire de systématiser le port du masque dans tous les espaces de travail qui sont clos et partagés »
 
Avec cette décision, Elisabeth Borne suit l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique. Le 15 août, le HCSP a en effet recommandé la généralisation du port du masque « dans tous les lieux clos publics et privés collectifs ». 
 
Le Haut Conseil s’est lui-même appuyé sur différentes publications faisant état de contaminations au coronavirus dans des espaces et dans certains milieux professionnels. Alors que beaucoup de salariés sont encore en vacances, 24% des clusters actuellement identifiés en France le sont dans des entreprises. 
 
Transmission par aérosol
 
Une autre publication est venue renforcer cet avis, en l’occurrence une tribune publiée le 14 août dans Libération par un collectif de médecins, défendant non seulement le port du masque dans les espaces clos, mais encore l’encouragement au télétravail, aux cours à distance et à la réorganisation des classes avec des effectifs moins nombreux. 
 
Cette tribune pointe du doigt une lacune :
 
« Les protocoles actuels de sécurité ne prennent pas sérieusement en compte un facteur très important de propagation de la Covid-19, à savoir la transmission via aérosol »
 
Si l’on considère, par exemple, un open space, les gouttelettes excrétées peuvent rester en suspension dans l’air et contaminer une personne à l’autre bout de la pièce et cela explique donc l’obligation du port du masque au 1er septembre. 
 
Les employeurs paieront
 
Reste une question, celle du coût des masques et de sa prise en charge. Rappelons qu’un masque chirurgical, le modèle le plus utilisé, est à usage unique et ne peut être porté plus de quatre heures. Ce qui signifie au minimum deux masques par salarié et par jour au sein de l’entreprise.
 
Elisabeth Borne a apporté la réponse à cette question en précisant que les employeurs devront fournir les masques à leurs collaborateurs. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a été claire : le masque sera généralisé dans les entreprises

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-