LancetGate : Surgisphere saison 1 épisode 3 la chute

LancetGate : Surgisphere saison 1 épisode 3 la chute

Publié le 03/06/2020 à 18:57 - Mise à jour à 18:58
FranceSoir
PARTAGER :

Auteur(s): Xavier Azalbert et Eric Gyssler pour FranceSoir

-A +A

ENQUETE : Le 22 mai dernier, The Lancet, revue scientifique de renom, publiait une étude de 4 auteurs - Mandeep Mehra, Sapan S. Desai, Amit Patel et Franck Ruschitzka – étude qui a eu un effet sismique considérable puisque les résultats de cette étude ont présidé à des décisions de l’OMS et de plusieurs gouvernements.

Depuis ce « tremblement de terre », de nombreuses et puissantes « répliques » se produisent chaque jour concernant cette étude.  La dernière en date est la mise en garde du 2 juin du Lancet suite, notamment, aux alertes lancées par de nombreux scientifiques sur l’intégrité des données et des analyses ainsi que sur la véracité même de cette étude. 

 

Laissons le champ scientifique aux scientifiques pour nous intéresser aux auteurs de l’étude, aux moyens dont ils ont disposé pour la réalisation de leur étude ainsi qu’aux établissements dans lesquels ils exercent.

Nous alertions déjà dans notre publication du 29 mai dernier sur la société Surgisphère.

« LancetGate : Surgisphère, la société qui a fourni les données à l’étude est-elle sérieuse ? ».

Tout d’abord, il convient de mesurer l’ampleur phénoménale de cette étude et les moyens absolument considérables nécessaires à la collecte, au traitement, à l’analyse et la synthèse des données qui ont servi à son élaboration puis à sa publication. Celle-ci a été réalisée à partir de dossiers médicaux partagés concernant plus de 96 000 patients hospitalisés dans 671 hôpitaux répartis dans de nombreux pays sur tous les continents.

Le Dr Sapan S. Desai, spécialiste de la chirurgie vasculaire, est le Président de la société Surgisphère, société qui a collecté, traité et analysé, grâce à son logiciel QuartzClinical, les dossiers médicaux partagés.

En outre le Dr Desai indique que 1 200 hôpitaux se servent de son logiciel QuartzClinical avec lequel il collecte les informations et que sa base de données est riche de 240 millions de consultations médicales uniques.

« QuartzClinical est une plateforme d'analyse de données de santé basée sur le Cloud. Cette technologie de pointe automatise l'acquisition de données à partir du DSE – dossier médical partagé - de votre hôpital, de la base de données de la chaîne d'approvisionnement et des systèmes financiers ».

« CHICAGO , le 18 septembre 2018 / PRNewswire / - Lors de la 12 e conférence annuelle d'automne sur la santé 2.0, QuartzClinical a annoncé le lancement de la dernière version de sa plateforme sophistiquée d'analyse de données sur les soins de santé. Destiné à aider les hôpitaux à exploiter leurs données cliniques et financières de manière innovante, QuartzClinical aide à résoudre le problème d'interopérabilité et à générer des millions de dollars d'économies pour les hôpitaux ».

"Notre intelligence d'apprentissage automatique représente une transformation sismique pour les opérations hospitalières et la pratique de la médecine", a déclaré le Dr Sapan Desai , président-directeur général de la société mère de QuartzClinical. "QuartzClinical est une prescription pour de meilleurs soins de santé."

« QuartzClinical utilise des tableaux de bord complets pour surveiller les performances des hôpitaux, intègre des outils de gestion de projet Lean Six Sigma et de gestion pour guider les activités d'amélioration des performances, compare de nombreux aspects des performances d'un hôpital pour identifier les forces et les faiblesses, et donne aux médecins une approche basée sur les données pour améliorer la qualité des soins qu'ils fournissent ».

« Les capacités d'apprentissage automatique de QuartzClinical ont un niveau de précision sans précédent, aidant à réaliser le rêve de fournir des médicaments personnalisés aux patients. «Les hôpitaux ont désormais la possibilité de réduire considérablement la réadmission dans les 30 jours, la durée du séjour et le coût des soins tout en améliorant la qualité des soins de santé dispensés aux patients», a déclaré le Dr Desai ».

 

En février 2019, la société Surgisphère participait à un salon consacré aux start-up dans le secteur de la santé où elle présentait les dernières évolutions de son logiciel QuartzClinical, dont les performances sont attribuées notamment à une base de données considérable, à l’intelligence artificielle et à l’intelligence de l’apprentissage automatique. Ce logiciel est utilisable sur portable, tablette et ordinateur.

Dans la foulée, « la plate-forme d'analyse de données de santé QuartzClinical, basée sur le Cloud a reçu le prix Frost and Sullivan Best Practices Award 2019. Gagnant la première place dans la catégorie Analyse de données optimisée par l'apprentissage automatique, QuartzClinical a été reconnue pour son utilisation innovante des mégadonnées, l'apprentissage automatique avancé et ses applications éprouvées du monde réel ».

« Au Congrès mondial des hôpitaux 2018 à Brisbane, en Australie , le Dr Desai a présenté des données sur la façon dont son apprentissage automatique et ses algorithmes de Big Data réduisent la réadmission après les interventions chirurgicales, réduisent la durée du séjour et réduisent l'utilisation des installations de soins infirmiers qualifiés après les interventions orthopédiques et améliorent les résultats après interventions chirurgicales. Cela a été validé par le rapport Frost et Sullivan, qui mentionnait que "Frost & Sullivan s'attend à ce que les modèles prédictifs hyper précis et les tableaux de bord dynamiques [habilitent] les organisations de soins de santé à fournir des soins de meilleure qualité à moindre coût".

Tout simplement extraordinaire et époustouflant !

Surgisphère/QuartzClinical serait-elle l’embryon d’un nouveau Microsoft et Sapan S. Desai un « nouveau » Bill Gates, businessman et développeur de génie dans son bureau modeste ?

Si l’on croit aux contes de fées, éventuellement mais si l’on se pose deux questions basiques simples, les réponses risquent d’être assez éloignées du conte de fée :

  • Comment Surgisphère, une structure dirigée par un Dr/chirurgien en exercice et qui emploie une poignée de personnes a-t-elle bien pu créer un tel logiciel, basé sur l’IA et une base de données considérable, utilisable partout dans le monde sur tout type d’appareil numérique ?
  • Comment une structure aussi légère à tous points de vue a-t-elle pu développer, tester, proposer, commercialiser, faire installer et maintenir son logiciel à la pointe de la technologie et former les utilisateurs dans 1 200 hôpitaux répartis à travers le monde et tout cela depuis…début 2019 ?

Au regard de ce qui précède, sans être adossée à une structure très puissante financièrement et commercialement, présente sur tous les continents, particulièrement performante dans les technologies numériques et notamment le Cloud et l’Intelligence Artificielle, la société Surgisphère ne peut pas, selon toute vraisemblance, avoir crée un logiciel  à la pointe de la technologie, basé sur le Cloud, l’Intelligence Artificielle, l’apprentissage automatique et l’utilisation innovante de méga-données, ni avoir proposé, commercialisé, déployé, maintenu et exploité ce logiciel avec sa structure très modeste qui correspond plutôt à celle d’un prestataire informatique de ville…

…cependant chacun peut encore vouloir croire aux contes de fées.

Nous reviendrons dans une prochaine édition sur les autres auteurs de cette étude maintenant qualifiée de « LancetGate ».

 

Ceux qui pensaient avoir clos la controverse sur l’HCQ grâce aux résultats de l’étude publiée le 22 mai dans The Lancet en sont pour leurs frais.

Pour preuve, le 2 juin, « l'Association of American Physicians & Surgeons (AAPS) a intenté une action en justice, AAPS c. FDA , contre la Food and Drug Administration pour mettre fin à son ingérence arbitraire dans l'utilisation de l'hydroxychloroquine (HCQ), dont le président Trump et d'autres dirigeants mondiaux ont adopté une prophylaxie contre COVID-19 ».

L'univeristé de Minesota déclare avoir engagé des poursuites juridiques à l'encontre de la société surgisphere.

De plus ce jour vers 18h l'OMS a annoncé reprendre les essais avec l'hydroxychloroquine

 

Pour de plus amples informations sur cette publication, voici les liens qui renvoient vers nos nombreuses sources. ( Il est cependant à déplorer que le site web Quartzclinical.com soit indisponible depuis maintenant plusieurs jours ).

http://www.francesoir.fr/societe-economie/lancetgate-surgisphere-la-societe-qui-fourni-les-donnees-letude-est-elle-serieuse

https://www.sharecare.com/doctor/dr-sapan-s-desai

https://surgicaloutcomes.com/what-is-quartzclinical/

https://www.youtube.com/watch?time_continue=35&v=Z0sM2g8aZlA&feature=emb_logo – vidéo Surgisphère 17 02 2019

https://www.youtube.com/watch?v=ZVoYZXPUS7w&fbclid=IwAR2Etg_lZ0owPxxc9K2Ko7aMgUr_bWHVz8eaj2N5VgCU_tSJKnvfnIXrvLw – vidéo interview par TRT World de Sapan Desai - 26 05 2020

https://www.prnewswire.com/news-releases/quartzclinical-launches-cloud-based-healthcare-data-analytics-platform-300714734.html - Chicago 18 09 2018  

https://www.prnewswire.com/news-releases/quartzclinical-unveils-hospital-market-intelligence-tool-using-big-data-and-machine-learning-300792189.html - Chicago 8 02 2019

https://www.biospace.com/article/releases/quartzclinical-wins-frost-and-sullivan-best-practices-award/?s=72 – Chicago 11 02 2019

https://www.biospace.com/article/releases/quartzclinical-announces-cutting-edge-machine-learning-powered-data-warehousing-and-clinical-registry-tools/ - Chicago 12 02 2019

https://tracxn.com/d/company-news/quartzclinical

https://topflightapps.com/portfolio/quartzclinical-healthcare-precision-analysis-artificial-intelligence/

https://aapsonline.org/hcqsuit/

 

 

 

 

 

Auteur(s): Xavier Azalbert et Eric Gyssler pour FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


LancetGate : surgisphere saison 1 episode 3, la chute

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-