Le bénévolat: de nouveaux droits

Le bénévolat: de nouveaux droits

Publié le 26/02/2020 à 10:36 - Mise à jour à 10:43
SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Avec plus de 13 millions d'acteurs en France, le bénévolat représente une activité importante. Elle continue d'être encouragée par les pouvoirs publics, avec de nouveaux droits. Voici lesquels.

Un million et demi d'associations: une chance pour le lien social en France, une chance aussi pour des bénévoles qui peuvent ainsi s'engager, se former et aggrandir leur réseau de connaissances dans tel ou tel secteur. Mais tout cela est régi par une réglementation de plus précise pour l'encadrer ou la faciliter. 

Une récente loi (Janvier 2017) a par exemple  élargi les droits au bénévolat pour les mineurs. A partir de 16 ans, ceux-ci ont comme seule obligation, celle d’informer leurs parents de leur engagement.

Pour favoriser en plus ce bénévolat parmi les plus jeunes, les établissements d’enseignement supérieur sont incités à récompenser les étudiants les plus engagés.

A lire aussi: Du bénévolat pour toucher le RSA? C'est illégal, selon le tribunal administratif

Passeport bénévole

La même ambition se retrouve pour les demandeurs d’emploi, puisque les organismes publics invitent à faire du bénévolat un socle pour acquérir de nouvelles compétences mais aussi pour se développer un réseau. Un Passeport Bénévole a même été créé dans ce sens.

Congé pour lers salariés

De leur côté, les salariés, eux, sont libres de choisir leur engagement citoyen, à condition qu’il ne perturbe pas la bonne marche de leur entreprise. Pour permettre à chacun de pouvoir s’engager, plusieurs congés ont été créés: Congé d’engagement associatif, un congé de 6 jours fractionnables, congé de représentation (9jours), …

Diplôme

De même, les dirigeants et les encadrants bénévoles peuvent prétendre, par le biais de leur Compte d’engagement Citoyen, au versement de 240 euros de droits à la formation. Enfin, après un an de bénévolat, chacun peut valider en partie ou en totalité un diplôme en s’appuyant sur la validation des acquis de l’expérience (VAE).

A lire aussi: Bac: faire du bénévolat pour gagner des points à l'examen, préconise un rapport

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'engagement citoyen, des droits méconnus pour les bénévoles

Fil d'actualités Société