Le marché très porteur de la garde d'enfants

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le marché très porteur de la garde d'enfants

Publié le 24/03/2020 à 15:46 - Mise à jour à 15:54
DR
PARTAGER :

Auteur(s): Article Partenaire

-A +A

Représentant un réel enjeu social et économique, la garde d'enfants s'impose depuis quelques années comme un marché très porteur en termes d'emploi en France. De nombreux parents font désormais appel aux services de nounous pour garder leurs enfants en journée ou à la sortie de la crèche ou de l'école pour assurer le retour des enfants chez eux en fin de journée. Mais quelles sont donc les raisons qui expliquent cette dynamique ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

La France, le pays le plus fécond d'Europe

Concernant essentiellement les enfants de moins de 6 ans, la petite enfance est l'un des rares secteurs qui échappent à la crise de l'emploi. A contrario, elle continue de générer de nombreux emplois, depuis plusieurs années maintenant. Si devenir nounou à domicile reste une option intéressante en France jusqu'à aujourd'hui, c'est notamment grâce au taux de natalité relativement élevé sur le territoire national.

En effet, la France enregistre un taux de natalité moyen de 1,88 enfant par foyer, ce qui la place en tête des pays les plus féconds d'Europe. Ces chiffres restent par ailleurs avérés, même quand on sait que le nombre de naissances sur le territoire national est en baisse depuis quelques années maintenant. En effet, si l'on dénombrait quelque 800 000 naissances en 2015, ce chiffre est passé à 753 000 en 2019.

Toutefois, selon les experts en démographie, le taux de natalité devrait encore rester à un niveau suffisamment élevé durant les prochaines années pour continuer à générer des emplois dans le secteur de la petite enfance.

 

La pénurie de places dans les crèches et autres centres d'accueil collectif

La France comptait au dernier recensement près de 4,6 millions d'enfants de moins de 6 ans, dont un peu moins de la moitié n'ont pas encore l'âge requis pour être scolarisés. Pour faire garder ces enfants, les parents privilégient généralement les services d'assistantes maternelles, ainsi que les crèches et autres structures d'accueil collectif.

Cependant, depuis quelques années maintenant, une vague de pénurie de places en crèches se fait ressentir dans tout le pays. La moitié des familles qui ont fait une demande pour une place en crèche ne l'ont pas obtenue. D'après l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), il faudrait 400 000 places de plus dans les crèches et autres structures d'accueil collectif, pour pouvoir satisfaire la demande actuelle. À cela s'ajoute par ailleurs un manque avéré d'assistantes maternelles.

Pour pallier ces manques, de plus en plus de parents se tournent vers la garde d'enfants à domicile. Cette option a l'avantage de s'adapter aux besoins de chaque famille. Elle peut être effectuée à temps complet, ou compléter d'autres modes de garde comme les services d'assistantes maternelles et les crèches, si la place obtenue ne permet pas de couvrir l'ensemble les plages horaires nécessaires aux parents.

Les évolutions socio-culturelles

Il est loin le temps où les femmes restaient à la maison pour s'occuper uniquement du foyer et des enfants. Le taux d'activité des femmes n'a cessé d'augmenter en France au fil des ans. En effet, plus de 80 % des Françaises de 25 à 49 ans sont aujourd'hui pleinement actives. De plus, 20 % des familles françaises sont aujourd'hui monoparentales. Autant de facteurs qui expliquent le besoin grandissant en garde d'enfants.

Auteur(s): Article Partenaire


PARTAGER CET ARTICLE :


Un enfant et sa babysitter

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-