Le tourisme de masse indispensable pour relancer les voyages à travers le monde ?

Le tourisme de masse indispensable pour relancer les voyages à travers le monde ?

Publié le 07/07/2020 à 08:11 - Mise à jour à 09:30
ANDREA PATTARO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le tourisme de masse a connu un arrêt brutal de son activité partout à travers le monde. Et relancer cette industrie touristique représente un enjeu colossal pour l’économie mais aussi la protection de la planète. Le tourisme de masse ne peut pas être balayé d’un revers de la main mais il devra s’adapter.

 

Représentant 10 % du PIB mondial mais aussi le dixième des emplois à travers le monde, le tourisme s’est retrouvé à l’arrêt pendant de longues semaines et même plusieurs mois dans certaines régions du monde. Si cet arrêt brutal des voyages a permis de mettre en évidence les conséquences néfastes d’un tourisme de masse devenu incontrôlable, cela a démontré aussi, que rien n’était inéluctable et hors de contrôle. Relancer le tourisme et ainsi l’économie mondiale, sans prendre de risques, voilà le nouveau défi qui se pose.

La crise du coronavirus, révélateur d’un tourisme de masse devenu incontrôlable

 

Pendant plusieurs semaines, les sites les plus visités au monde se sont vus privés de leurs touristes (et des recettes liées à ce tourisme de masse). A Venise, les habitants ont pris conscience que les conséquences désastreuses de l’afflux de ces monstres des mers que sont les bateaux de croisière n’étaient pas une fatalité. A Dubrovnik en Croatie, les autorités locales ont compris, qu’il était indispensable de diversifier l’économie locale, et ne pas laisser les recettes touristiques « décider » de l’avenir de la région.

L’évocation du surtourisme ne date pas d’hier, mais après cette crise du Covid-19, la massification du tourisme est à nouveau remise en cause. Certes des régions et parfois des pays entiers dépendent quasi-exclusivement des visiteurs venus des 5 continents. L’importance (la dépendance ?) des économies locales à ce tourisme de masse ne doit pas néanmoins empêcher une réflexion pour limiter les effets dévastateurs de ces voyages.

Quel avenir pour le tourisme mondial ?

Il faudra des années, selon plusieurs spécialistes, avant de retrouver un niveau d’activité d’avant crise. Mais bien des entreprises auront disparu d’ici-là et le tourisme de masse, tel que nous le connaissons, aura dû se réinventer. Seul le vaccin contre le coronavirus pourrait accélérer ce retour à la normale.

Les entreprises mais aussi les gouvernements préparent déjà les nouvelles règles du tourisme de demain. La réservation obligatoire a ainsi fait preuve de son efficacité et de ses vertus durant la crise, et on peut imaginer qu’elle sera généralisée pour les sites les plus fréquentés. D’autres solutions sont en cours d’études et/ou de tests avec une seule certitude : on ne pourra plus laisser le tourisme se développer aussi frénétiquement que ces dernières décennies. Une autre interrogation reste également en suspens : quels comportements vont adopter les touristes de demain ?

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


A Venise comme ailleurs, les touristes ont disparu pendant de longues semaines !

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-