Grèves: enfin des aides pour les commerces impactés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Grèves: enfin des aides pour les commerces impactés

Publié le 15/01/2020 à 13:29 - Mise à jour à 13:30
Alain JOCARD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Après les Gilets Jaunes, les manifestations contre la Réforme du Système des Retraites ont impacté l’activité de nombreux commerçants des grandes villes de France. Face à une situation difficile, le gouvernement a décidé de faciliter les demandes de reports de paiement et/ou de remise de la dette fiscale de ces commerçants.

Entre la baisse de fréquentation, liée notamment à la paralysie des transports en commun, et la fermeture imposée aux commerces, situés sur les itinéraires de certaines manifestations, les professionnels concernés font grise mine. La fin d’année 2019 a vu une baisse d’activité, estimée entre 20 et 60 %. Et dès la mi-décembre, Anne Hidalgo, Maire de Paris, réclamait des «indemnisations» pour les commerçants victimes de ces troubles.

À lire aussi: Grèves: des cagnottes pour aider les grévistes les plus nécessiteux

Des commerçants à bout de souffle

Car si ce mois de décembre est considéré comme catastrophique par certains, il succède à un décembre 2018 déjà fortement impacté par les Gilets Jaunes. Le gouvernement a donc décidé de venir en aide à ces commerçants, au bord de l'asphixie pour bon nombre d'entre eux.

Les commerçants concernés peuvent donc, depuis le 26 décembre, demander un report du paiement de leurs impôts et taxes, ou même demander une réduction de leur dette fiscale. L’objectif est bien de permettre à chacun de se reconstituer une trésorerie, sans avoir à subir les pénalités de retard de l’URSSAF ou des Impôts.

Un document Cerfa est accessible directement en ligne. Chaque commerçant doit alors compléter ce dernier en mentionnant la baisse de son activité sur les deux derniers mois de l’année (et ce sur une période de 3 ans : 2017-2018-2019) et de préciser sa demande (remise, annulation de la dette fiscale ou report). Les autorités publiques ont précisé, que toutes les demandes seraient traitées dans les meilleurs délais. Avec un sel souhait pour les commerçants: pouvoir retrouver au plus vite une exploitation normale de leurs magazins. 

À lire aussi: Gilets Jaunes : manifestations sauvages et blocages à Paris et en province pour l’anniversaire du mouvement ce week-end

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les grèves à répétition mettent à mal la trésorerie des commerçants

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-