Les enseignes La Halle et André annoncent la suppression de 1.600 emplois

Les enseignes La Halle et André annoncent la suppression de 1.600 emplois

Publié le :

Mardi 07 Avril 2015 - 18:04

Mise à jour :

Mardi 07 Avril 2015 - 19:54
Nouvelle catastrophique pour la situation de l'emploi en France: le groupe Vivarte a annoncé pas moins de... 1.600 suppressions de postes dans ses différentes enseignes. Une mesure radicale destinée à enrayer la chute de l'entreprise qui a connu récemment des résultats exécrables.
©Google Street View
PARTAGER :
-A +A

Coup de tonnerre sur le front de l’emploi: le groupe français Vivarte a annoncé ce mardi la mise en place d’un important plan social qui va concerner plus de 1.600 des salariés de ses différentes enseignes. Le détail donne le vertige: la Halle aux vêtements va voir 200 de ses points de vente mettre la clef sous la porte, entraînant la destruction de 1.500 postes (sur les 4.000 existants). Des coupes, plus mineures cependant, sont prévues également chez le chausseur André (105 postes sur 500), et pour la marque de vêtements Kookaï (une quarantaine).

Malgré l’annonce brusque de ce plan social, les observateurs s’attendaient à une mauvaise nouvelle de la part de Vivarte. Le groupe traverse en effet une période noire. Sur l’exercice 2013-2014, son résultat a fondu de moitié, des pertes principalement causées par la Halle aux vêtements dont le chiffre d’affaires a décroché de 14,5% sur l’exercice! Un chiffre catastrophique, le marché de l’habillement en France n’étant en recul "que" de 0,9% sur cette période.

L’enseigne paie ainsi une stratégie de montée en gamme qui a largement échoué à séduire les consommateurs, ces derniers identifiant la chaîne de magasins comme proposant des produits d’entrée de gamme. Ce marketing raté et ces piètres performances avaient amené les propriétaires du groupe à nommer un nouveau dirigeant en août dernier, Richard Simonin, chargé de prendre les mesures radicales nécessaires pour essayer de remettre le groupe sur les rails. Malgré la saignée des effectifs, les syndicats craignent d’ailleurs l’annonce de nouvelles suppressions de postes.

200 magasins vont prochainement baisser le rideau.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-